Restaurer à la chaux un château fin XIXè, l’évidence

Restaurer à la chaux selon JF Tolloot

Le château de Damblain est une propriété familiale qui fait l’objet d’une transformation en chambres d’hôtes. L’architecte, suite à l’appel d’offre, a retenu l’entreprise Tollot pour Restaurer à la chaux ce bâtiment patrimonial. Cette entreprise familiale existe depuis 1860, et restaure église, presbytère, habitat vernaculaire, etc. sur sa région.

  • Entreprise Tollot et Fils 1/2
  • Interview de Jean-François Tollot le 07 05 2018 : BCB Tradical®

Restaurer à la chaux

BCB : Quel a été votre rôle dans cette rénovation ?

Jean-François Tollot : Nous avons effectué la rénovation intérieure et extérieure du château.

  • Pour la rénovation intérieure : nous avons démoli puis transformé les murs et planchers, et refait ponctuellement des enduits.
  • Pour la rénovation extérieure : nous avons nettoyé l’ensemble des pierres de taille et réalisé des enduits pour une surface totale de 700 m2 environ. Nous utilisons toujours du sable de rivière 0/4 provenant de Moselle. Il est coloré, un peu rosé et donne sa teinte à l’enduit.

C’est un gros chantier mais nous en avons l’habitude.. Au final, c’est plus d’une année de travaux pour notre entreprise.

 

BCB : Quel est le phasage du chantier ?

JFT : Les propriétaires ont fait refaire toutes les toitures y compris la charpente, de notre côté nous avons refait les cheminées : c’était la première étape de cette rénovation.

On a ensuite fait la partie intérieure, et une fois les façades extérieures terminées, nous ferons les terrasses.

 

BCB : Pourquoi avoir utilisé de la chaux sur ce chantier ? Quel est son usage ?

JFT : Nous ne travaillons qu’avec de la chaux Tradical® et ce, depuis une dizaine d’années. Ce matériau a des atouts non négligeables : de la maniabilité et de la durabilité dans le temps !

J’ai utilisé cette chaux pour ses performances techniques mais aussi pour son aspect décoratif (intérieur et extérieur du château)

 

BCB : La chaux appliquée en projection machine, quel en est l’intérêt ?

JFT : On utilise une machine pour appliquer la chaux, je l’ai d’ailleurs adaptée moi-même. L’intérêt est grand : la rapidité d’exécution, la main d’œuvre, régularité de l’application =  un gain de temps important.

 

BCB : Malgré votre métier, est-ce que vous avez eu à gérer des imprévus ?

JFT : En effet, on a eu beaucoup de mal à nettoyer la pierre (c’est de la pierre de grès). Il y avait plusieurs couches de peinture dessus, c’était très compliqué à décaper.

 

BCB : Pouvez-vous nous faire une synthèse des points clés ?

JFT : Comme tous les chantiers, il faut une bonne préparation, un bon échafaudage (des bons outils), une bonne organisation et des panneaux de façades pas très grands. C’est l’intérêt des édifices anciens conçus avec des modénatures qui sont là pour décorer mais aussi pour faciliter la réalisation des ouvrages.

 

BCB : Avez-vous réalisé des interventions spécifiques ?

JFT : Nous avons réparé et changé des pierres (très ponctuellement). Quand la pierre est détériorée, fendue, desquamée, on la change.

 

Fiche chantier :

  • Maîtrise d’ouvrage : Privée
  • Maîtrise d’œuvre : Marsal Rousselot Architectes – 37 rue Jeanne d’Arc -88000 Vittel – http://www.marsalrousselot.com/contact/
  • Entreprise : Tollot & Fils (depuis 1860) – Chemin du Sauce – 88350 Fréville
  • Bâtiment fin XIXème avec une surface doublée en 1907 / Localisation : Vosges
  • Enduit traditionnel à la chaux Tradical® sur 700 m²
    • Gobetis/Corps d’enduit : avec Tradical® Bâtir + sable
    • Enduit de finition : avec Tradical® PF 80 + sable

 

Pour aller plus loin avec l’entreprise Tollot & Fils

Pour toutes précisions

  • Entreprise Tollot et Fils – Chemin du Sauce – 88350 Fréville – Tollotfils@orange.fr
  • Contact Tradical® : Jean-Michel Sementery, Conseiller Technique, tél : 06 87 44 01 27
elit. adipiscing odio risus et, diam ipsum Aliquam id consectetur luctus pulvinar