L’enjeu de la compatibilité des matériaux en rénovation

Information supplémentaires
Date: 2019
Entreprise: AC Déco
Catégorie: ecorenovation-maison-individuelle

Ce que nous avons réalisé

La parfaite adéquation du béton de chanvre

En rénovation, c’est un enjeu majeur que d’isoler en parfaite compatibilité avec les matériaux des ouvrages traditionnels, et que les performances soient au rendez-vous sur la même durée de vie que le bâti ancien. AC Déco met en valeur tout ce potentiel des Bétons de Chanvre Tradical® pour livrer des rénovations axées qualité et confort de vie.

Visite guidée d’une de ses interventions en Charente-Maritime.
Interview de Sébastien Tinchant, entreprise AC Déco, le 25 10 2018 : BCB Tradical®

 

BCB : Comment s’est faite la rencontre avec votre client ?

Sébastien Tinchant : Ce sont des anglais qui ont racheté cette bâtisse. Ils avaient envie de vivre dans une maison écologique. De par leur profession ils sont déjà engagés dans ce type de démarche. Ils connaissent la chaux et voulaient des intervenants locaux. Ils ont découvert mon activité et mes engagements dans l’écoconstruction.

J’ai procédé comme je le fais toujours, en leur faisant visiter, avec le MO, des réalisations antérieures. Cela m’a permis d’expliquer concrètement le potentiel du béton de chanvre aux niveaux thermique et échange hygrique, et la relation parfaite entre ce matériau et la pierre. Le thermicien a pris en main les caractéristiques présentées dans la brochure Tradical® pour ajuster la puissance de chauffage qui se fera via une chaudière bois déchiqueté. Avec pour objectif que le client fasse son propre bois pour alimenter la chaudière.

 

BCB : Le bâtiment est dans quelle configuration ?

ST : Il s’agit d’une longère R+2 en Charente-Maritime. Au 1er étage, les murs sont constitués de moellons, au 2è, là c’est de la pierre de taille. À noter que la maison dispose de plusieurs accès au travers de 4 escaliers. Aspect déterminant car une partie de cet édifice est destiné à devenir un gîte. Les visiteurs disposeront ainsi d’un accès privatif.

 

BCB : Quel était le programme des travaux ?

ST : La double fonction du site impliquait la multiplication des salles de bain notamment (8 en tout). La MOA a prévu des travaux d’isolation béton de chanvre en mur et chape. Donc la maison a été complètement vidée, avec conservation du plancher en étage, et de toutes les poutres.

 

BCB : Vous avez procédé à cette rénovation suivant quel phasage compte tenu du temps de séchage du béton de chanvre ?

ST : Les grandes lignes sont simples : Démarrage avec la mise en place d’un hérisson + chape de béton de chanvre, puis intervention du maçon, suivie de la projection du doublage isolant.

Pour la chape isolante

Plus concrètement, le terrassier à fait le hérisson en pouzzolane sur une partie du RDC en suivant mes recommandations. L’autre partie en carreaux ciment a été conservée pour éviter de démolir ce qui fonctionnait correctement.

Mise en place bien sûr de plusieurs drains pour assurer la ventilation du hérisson avec un système de pose qui remonte jusqu’en toiture pour créer un tirage naturel entre la base et le haut de l’ouvrage.

La chape de 17 cm en béton de chanvre est restée en l’état, à sécher. Elle recevra ultérieurement des carreaux traditionnels Pauzat en terre cuite.

 

Pendant le temps de séchage de la chape, le chantier a progressé sur de très nombreux points :

  • Pose de l’isolation en toiture,
  • Nouvelles ouvertures faites par le maçon, qui a également décrouté les parois côté intérieur.
  • Mise en place d’un nouveau réseau électrique
  • Pose des fluides dans la foulée ; avec une alimentation des radiateurs en fonte pour l’étage et  plancher chauffant pour le RDC.
  • Préparation pour le doublage intérieur avec fixation d’une ossature secondaire et pose d’encadrements des embrasures

 

Pour le doublage isolant intérieur,

nous avons projeté le Béton de Chanvre Tradical® Thermo + Chanvribat® sur 8 cm d’épaisseur en RDC et en étages sur les parois en contact avec l’extérieur. Le rendement est de 2 m3/h soit 10 m3/j. Pour avoir les bons réglages et donc un bon fonctionnement, j’ai ajouté un débitmètre au départ du tuyau qui achemine le lait de chaux.

L’application se fait de bas en haut. On mouille le support avec un lait de chaux que l’on fait suivre d’une passe générale de béton de chanvre pour uniformiser la surface. Puis projection dans l’épaisseur définie. Le réglage définitif se faisant au moyen d‘une grande règle crantée de 1,4 m en s’appuyant sur des repères mis en place.

 

BCB : A partir de quel moment avez-vous pu passer aux finitions ?

ST : A l’issue d’un mois de séchage, une partie du doublage pouvait recevoir  un enduit traditionnel à la chaux sous forme de gobetis + renformis (en projection avec la même machine) Chaux + sable en Tradical® Bâtir + sable local de Cadeuil dont la tonalité va de ocre à rouge, elle fluctue en fonction des campagnes d’extraction. C’est un 0/3 qui est bien étagé.

Et là nous avons joué de différentes finitions suivant la fonction des pièces. Ainsi globalement nous avons réalisé la passe de finition avec un enduit mince à la chaux Tradical® Décor, pour une esthétique à grain fin talochée. Dans la salle de réception on complétait l’ouvrage par un micro-enduit à la chaux, Tradical® Finilys, posé a fresco en 1 (lissée) ou 2 passes (ferrée).

 

Fiche chantier chaux et bétons de chanvre

  • MOA : privé
  • Lieu : Charente-Maritime
  • Entreprise : AC Déco : 16 rue du bosquet – 17250 Sainte Radegonde | https://www.acdeco17.fr/|

 

Solutions techniques chaux et bétons de chanvre

1/Isolation Béton de Chanvre

  • Doublage isolant Béton de chanvre : Tradical® Thermo + Chanvribat® | Masse volumique 280 kg/m3
  • Chape isolante Béton de chanvre : Tradical® Thermo + Chanvribat® | Masse volumique 325 kg/m3
  • Tradical® Thermo et Chanvribat® composent un couple chaux+chanvre validé et conforme aux exigences performantielles des règles professionnelles d’exécution des ouvrages en béton de chanvre
  • Chanvribat® est une chènevotte labellisée Ganulat Chanvre Bâtiment

 

2/Sous enduit traditionnel à la chaux

  • Gobetis et sous-enduit Tradical® Bâtir + sable selon le dosage pour support tendre.
  • Tradical® Bâtir est une chaux de classe FL A 3.5 conforme à la norme européenne des chaux de construction NF EN 459

 

3/Finition à la chaux

  • Tradical® Décor, enduit mince à la chaux aérienne, prêt à gâcher, pour la réalisation d’enduit de finition mince. Ici mise en œuvre sur Tradical® Bâtir + sable parfaitement taloché

 

4/Finition décorative

  • Tradical® Finilys : micro enduit à la chaux, prêt à gâcher, en 1 passe lissée
  • Tradical® Finilys : micro enduit à la chaux, prêt à gâcher, en 2 passes ferrées

 

Article complémentaire

ITINÉRAIRE vers le béton de chanvre | Portrait de Sébastien Tinchant AC DECO | Interview 2/2

 

Votre contact pour aller plus loin :

Charles Pascal, conseiller technique Tradical®, tél 06 25 13 64 79 | charles.pascal@lhoist.com

felis elementum risus lectus neque. diam Lorem eget sem, sed felis