Plaidoyer pour une maison saine

« La maison est un poumon » Cette déclaration est plus qu’une allégorie, c’est une réalité cruciale aux implications insuffisamment ressenties et reconnues.

Ce constat a transformé la vie professionnelle, sociale et privée de Daniel Bayol, créateur du Bureau d’études DB Chanvre dans le Sud. Au point de reconsidérer totalement son métier et au-delà,…sa vision de la construction.

Un itinéraire étonnant et on l’espère contagieux qui mérite l’attention !

« Respirez vous êtes chez vous », un nouveau point de départ ?

J’ai toujours travaillé dans le Bâtiment, métreur, aide conducteur de travaux. Chez mon père tout d’abord pour apprendre la pratique, tout en suivant des cours à distance. Très vite j’ai créé ma première société de construction et de rénovation de maisons individuelles dans le Golfe de St Tropez…mais des constructions « conventionnelles », sans l’approche développement durable, pendant 12 ans

En 2006, j’ai compris que je ne pouvais plus construire de la même manière. Le déclic ? Devenir parent, peut-être, avec de nouvelles responsabilités, et certainement mon constat : la planète va mal ! (et l’avenir ne sera pas si lumineux !). J’ai l’intime conviction que chacun doit faire quelque chose et qu’il peut le faire au travers de son métier. Moi, c’est la construction.

Et l’on vit de façon permanente dans cette enveloppe qu’est le bâtiment.et que l’on y respire…plus ou moins bien.

Comment contribuer à une amélioration, quels leviers pouvais-je actionner ? Conception différente, matériaux et équipements écologiques…Au même moment je lisais dans la presse (oui, on lit dans le bâtiment !) un article passionnant sur le béton de chanvre…

Ensuite ? Un métier aux nouvelles fondations ? Tout recommencer ?

Il faut aller jusqu’au bout .Des décisions majeures s’imposaient. Changer de région pour aller en Périgord, une région plus ouverte à la culture de la construction bois, et de l’éco-construction, enrichir mes connaissances sur l’ossature bois, apprendre et maitriser le béton de chanvre notamment, les techniques et finitions de la chaux, les puits canadiens, découvrir les maisons TBCE…je suis donc passé par des stages de formations tels que ceux dispensés par l’Écocentre du Périgord.

J’ai réalisé là-bas des villas BBC et éco rénovations en béton de chanvre en créant mon bureau d’études DB-CHANVRE, avant de revenir dans ma région, en bord de mer, près de ma famille, et y transposer cette expérience de construction saine en délocalisant DB Chanvre.

Le béton de chanvre votre matériau de prédilection ?

« Mais bon sang mais c’est bien sûr ! » l’évidence du matériau. Il a presque tous les avantages du bois. Le béton de chanvre, c’est l’âme de la construction et la base d’une construction saine.

Il réunit de très nombreux atouts : Gestion de l’humidité, stockage du CO2, respect de la respiration du mur qui empêche par exemple le développement des moisissures (et bactéries), confort acoustique, confort thermique. Ce résultat est particulièrement important dans cette région chaude du Var car il permet de s’affranchir des climatisations, et du coût de refroidissement.

Il constitue une solution à la fois appréciable économiquement, écologiquement et sûr car encadrée par une assurabilité reconnue.

DB Chanvre : un bureau d’études nouvelle génération ? Pour une santé des bâtiments durable !

DB Chanvre est une véritable interface entre les architectes et les entreprises. J’apporte à ceux-ci ma connaissance du matériau et des constructions bioclimatiques mais aussi mon expérience de métreur, j’assure la conception des appels d’offres, la budgétisation, la planification des différentes étapes du chantier. Aujourd’hui dans le Var, et après avoir construit 2 maisons Passives en béton de chanvre, j’ai de nouveaux projets, notamment via mon réseau d’origine tant en réhabilitation qu’en neuf, comme par exemple le projet d’une extension avec structure métallique et béton de chanvre Tradical® pour une villa.

Vous êtes aussi un fédérateur, quels sont vos autres projets ?

La construction en béton de chanvre est sur la bonne voie : de plus en plus de professionnels et de particuliers s’y intéressent. De même, et c’est très important, le cadre règlementaire s’enrichit. Je m’investis dans l’information, la communication et la formation afin de promouvoir la filière dans la région Paca. Une formation des architectes adaptée est un enjeu majeur.

Il faut surtout que les particuliers et les professionnels réalisent que l’on doit aller vers une vie plus saine et que la maison saine est une priorité

Le site de Daniel Bayol

Des réalisations de DB Chanvre :   Maison Trijau /   Maison Vidauban

dolor libero sem, odio ut justo efficitur. Praesent id, ipsum fringilla mi,