Mon engagement pour l’écoconstruction

JM Naumovic un engagement pour l'écoconstruction

Jean-Marc Naumovic, c’est 30 ans de présence dans l’écoconstruction avec un soutien constant vis-à-vis des matériaux sains. Il a conduit pendant un mandat la présidence de Construire en Chanvre

Interview de Jean-Marc Naumovic, le 08 02 2019 : BCB Tradical®

BCB : Comment en êtes-vous  arrivé à construire avec du biosourcé, à faire de l’écoconstruction ?

JMN : J’ai démarré en 1990 avec l’utilisation du liège, en application extérieure. Cette solution limite les épaisseurs, par contre il faut savoir le travailler, fractionner l’ouvrage du fait des variations dimensionnelles de ce matériau. Mais l’aspect déclencheur a été la mauvaise santé d’un membre de ma famille.

 

BCB : Quelle relation entre la construction et la santé ?

JMN : J’ai fini par comprendre que les matériaux de construction et d’isolation utilisés à cette époque étaient responsables de ces problèmes en générant un environnement sanitaire de mauvaise qualité, avec notamment les COV des peintures, la diffusion de microparticules par les isolants minéraux, le plomb et le mercure contenus dans des blocs à maçonner.

J’ai participé avec un expert du CNRS et Greenpeace à une étude sur la toxicité de certains matériaux du bâtiment, et là, on est en 1994. À noter qu’en Allemagne un rapport existait déjà sur la toxicité avérée de quelques produits.

 

BCB : Cette préoccupation est devenue un engagement !   

JMN : Oui, à partir de là, nous avons communiqué les résultats y compris sur « le petit écran ».On a œuvré pour l’interdiction des éthers de glycol par exemple…

 

BCB : Et comment s’est faite la connexion avec le chanvre et l’isolation chanvre ?

JMN : J’ai participé à l’avènement du chanvre lors du 1er salon de l’environnement auquel participait la Chanvrière de l’Aube, (maintenant La Chanvrière). Au départ j’intégrais dans mes réalisations : le chanvre, le liège, la brique. Puis progressivement avec l’acquisition d’expérience au fil des chantiers, j’ai construit tout béton de chanvre, à partir de 2004.

 

BCB : Quelles sont les qualités du béton de chanvre qui font la différence ?

JMN : C’est un matériau solide, les rongeurs ou autres « petites bêtes » ne peuvent pas s’y développer, et c’est un matériau en totale symbiose avec le bois de l’ossature porteuse par exemple. Sans parler de ses performances thermiques et hygriques. Ce qui m’assure de rester fidèle à ma démarche initiale de « construire la qualité sanitaire ».

Mon leitmotiv serait :

« En intérieur, je respire comme à l’extérieur »

 

Articles complémentaires

Zéro Chauffage, Zéro Climatisation, interview de Jean-Marc Naumovic 1/2

 

Votre contact pour aller plus loin :

Franck Codet, conseiller technique Tradical®, tél 06 40 15 20 76 / franck.codet@lhoist.com

consectetur vel, non ut sem, libero. nunc mi, massa sed libero commodo