Rencontrer Tradical® en région

Salons de l'Habitat

Rencontrer Tradical® en région

Nous serons présents sur les salons suivant en Mars et Avril :

  • À Roanne (42), au salon de l’Habitat, les 6,7 et 8 Mars avec l’un de nos partenaires Tradical®

 

  • À Clermont-Ferrand (63), au salon de l’Habitat, du 13 au 16 Mars, avec l’un de nos partenaires Tradical®

 

Salon de l'Habitat à Cusset_2020

Salon de l’Habitat à Cusset_2020

Béton de Colza Tradical®

Béton de Colza Tradical®

On test pour vous

Le Béton de Colza Tradical® : la richesse de la ressource naturelle issue de l’agriculture est telle que les initiatives se multiplient en régions. Les projets sur le terrain sont nombreux. C’est ainsi que s’est déroulée le 5 Février à Chédigny en Indre-et-Loire, une visite de chantier présentant une projection mécanique de Béton de Colza Tradical®.  L’action était menée par Sud Touraine Active.

Le biosourcé avance avec la nouveauté : Béton de Chaux+Colza Tradical®

école nationale du chanvre

Se former au béton de chanvre en 2020

Voici un récapitulatif des prochaines dates de formations courtes de Février à Avril 2020 pour vous former aux applications béton de chanvre, l’isolation de référence pour apporter confort été et confort hiver en rénovation et en construction.

 

1-Session : Initiation à la mise en œuvre du béton de chanvre dans le bâtiment

  • 24, 25 et 26 Février 2020
  • 23, 24 et 25 Mars 2020

 

2-Session : Mise en œuvre du chanvre dans la construction par mécanisation

  • 27 et 28 Février 2020

 

3. Session : Commercialiser une offre éco-durable

  • 16 et 17 Mars 2020

 

4-Session : Finitions à base de chanvre et Finitions sur le chanvre

  • 26 et 27 Mars 2020

 

5-Session : Prescripteurs des éco-matériaux

  • 10 Avril 2020

 

Pour vous inscrire ou découvrir les programmes : 

http://ecolenationaleduchanvre.com/stages-de-formation-chanvre/

Tradical dans la presse

On parle de nous dans la presse

En complément du dossier Basilique de Vézelay / La chaux aérienne comme matériau essentiel de la restauration (https://www.bcb-tradical.com/restauration-de-la-basilique-de-vezelay/), nous vous invitons à parcourir 3 reportages publiés par la presse on-line sur l’ouvrage.

 

1-BATIACTU : https://www.batiactu.com/edito/sa-renovation-basilique-vezelay-evite-chemin-croix-57596.php

 

2-BATIWEB : https://www.batiweb.com/actualites/architecture/a-vezelay-la-basilique-restauree-dans-les-regles-de-l-art-2019-10-03-35321

 

3-BATIRAMA : https://www.batirama.com/article/27457-une-reproduction-rare-d-enduits-a-l-ancienne-dans-la-basilique-de-vezelay.html

Le Journal du CNRS

Toiture de Notre-Dame de Paris

La destruction de la toiture de Notre-Dame de Paris, suite à l’incendie du 15 avril 2019 a suscité toutes sortes de réactions quant à la faisabilité de la reconstruction de l’ouvrage. Les articles que nous vous présentons ont au moins le mérite de battre en brèche les approximations concernant les éléments de connaissances disponibles. Pour une réflexion étayée :

 

CNRS Le Journal

 

Charpente de Notre-Dame : stop aux idées reçues !

  • 18.06.2019, par Frédéric Épaud
  • Extrait : « Après l’incendie qui a ravagé Notre-Dame le 15 avril dernier, Frédéric Épaud, spécialiste des charpentes médiévales, faisait le point sur les contre-vérités qui ont circulé. Ce billet de chercheur fait partie du TOP 10 des contenus les plus lus sur notre site cette année… »
  • La suite sur : https://lejournal.cnrs.fr/billets/charpente-de-notre-dame-stop-aux-idees-recues

 

Notre-Dame : enquête au milieu des décombres

  • 01.10.2019, par Louise Mussat
  • Extrait : « Pas un débris ne devra échapper à l’inventaire sur le chantier de la cathédrale. Cet été, nous avions suivi les scientifiques qui veulent faire parler le bois et veillent au déblaiement des poutres, au diapason avec les cordistes et au milieu des minipelleteuses… »
  • La suite sur : https://lejournal.cnrs.fr/articles/notre-dame-enquete-au-milieu-des-decombres

 

Notre-Dame : la recherche s’organise

  • 20.05.2019, par Léa Galanopoulo
  • Extrait : « Depuis l’incendie du 15 avril, de nombreux scientifiques ont proposé leur expertise pour la restauration du monument. Entretien avec Philippe Dillmann et Martine Regert, qui animent le « chantier CNRS Notre-Dame » chargé de coordonner les différents travaux de recherche et recenser les données existantes… »
  • La suite sur : https://lejournal.cnrs.fr/articles/notre-dame-la-recherche-sorganise

BCB Tradical, votre spécialiste dans la fabrication d’enduit chaux chanvre et en béton de chanvre

école nationale du chanvre

Ecole Nationale du Chanvre 2019/2020

Formations courtes Béton de Chanvre

Les nouvelles dates de formation sont disponibles :

  • Session de formation module 3 – « Finitions intérieures »
    11 et 12 décembre 2019
  • Session de formation module 1 : Béton Chanvre – Initiation et mise en oeuvre
    20, 21 et 22 Janvier 2020

Pour vous inscrire ou découvrir les programmes :

http://ecolenationaleduchanvre.com/stages-de-formation-chanvre/

 

Formation longue Béton de Chanvre

La 1ère formation qualifiante « Opérateur pro-chanvre » se termine en Décembre.

D’une durée de 455 h, elle a pour but d’apporter toutes les compétences professionnelles nécessaires à la mise en œuvre opérationnelle du béton de chanvre.

Chaux aérienne pour les voûtes de la Basilique de Vézelay

Restauration de la Basilique de Vézelay

RESPECTER LE TEMPS ET L’HISTOIRE AVEC LA CHAUX AÉRIENNE AU SERVICE DES MONUMENTS HISTORIQUES

Ce fleuron de l’architecture romane, haut-lieu de la Chrétienté avec plus d’un million de visiteurs, d’amateurs d’Histoire et d’art mais aussi de pélerins, fait l’objet d’une restauration savante de l’agence 2BDM, deux siècles après Viollet-Le-Duc.

 

Les voûtes en berceau du Narthex , au cœur de l’art roman, sont en ce moment en travaux.

 

Si la lumière trouve à la basilique une mise en exergue exceptionnelle, l’état des enduits des voûtes en altère l’effet.

Abîmées, parsemées de tâches, de fissures, d’auréoles, les enduits nécessitent une remise en état, respectueuse du monument historique, de qualité et perdurante. La chaux aérienne Tradical® H 98 prescrite ici par les spécialistes trouve une place légitime : historique, technique et esthétique.

Ce choix marque la reconnaissance de l’adéquation absolue de la chaux aérienne avec la pierre et tous les monuments anciens ou historiques.

 

LA RESTAURATION DES VOÛTES, UNE RESTAURATION EXEMPLAIRE PAR DES ACTEURS HAUTEMENT SPÉCIALISÉS

La Basilique de Vézelay fait l’objet d’une restauration de grande ampleur. Celle-ci a été divisée en plusieurs tranches d’opérations :

  • Le chœur
  • Le transept
  • La Tour (St Barthélémy), une des deux tours du transept nord (2018)
  • La partie actuelle : l’avant-nef (et la façade occidentale)

La restauration des voûtes porte sur la partie avant-nef ou Narthex ; soit une superficie d’environ 950 m².

L’agence 2BDM a répondu à une consultation de maîtres d’œuvres pour l’attribution d’un accord cadre en 2015. Sa spécificité, son expérience et ses connaissances dans le domaine des Monuments Historiques lui ont permis d’être choisie.

Un appel d’offre a ensuite été lancé, remporté par l’entreprise SNBR, spécialisée également dans la restauration des monuments historiques.

 

L’ÉTAT DES LIEUX

En 1840 Eugène Viollet-Le-Duc fut chargé de la restauration de la basilique. Au moment même de cette restauration, des voûtes s’effondrèrent et furent reconstruites.

Viollet-Le-Duc utilisa des techniques traditionnelles d’enduits à la chaux aérienne pour les voûtes.

Les aléas du temps marquèrent alors les voûtes qui eurent à subir les conséquences de problèmes d’étanchéité de toiture.

« Celles-ci subirent des infiltrations, furent chargées de sels dans la maçonnerie… »

Des auréoles et des tâches devinrent apparentes et les enduits se fragilisèrent.

 

L’ESPRIT DE LA RESTAURATION

Comme pour l’ensemble de la basilique le maître d’œuvre a souhaité une

« restauration très respectueuse de l’origine du monument » (Cf. Monsieur Didier)

et de l’œuvre fondatrice de Viollet-Le-Duc. Cette volonté concerne bien sûr la réfection des voûtes de l’avant-nef. Un diagnostic préalable fut ainsi lancé (état des voûtes, stabilité, etc…).

Pérennité de l’ouvrage, retour de la lumière et de l’intensité, furent à l’origine des choix techniques de la chaux aérienne BCB Tradical®.

 

LA CHAUX AÉRIENNE AU SERVICE D’UNE RESTAURATION FIDÈLE, SUBTILE ET MÉTICULEUSE

Après le diagnostic initial permettant de déterminer les traces de sels, de localiser et de répertorier les enduits abîmés, le maître d’œuvre a préconisé le recours à l’enduit de chaux aérienne déjà utilisé à l’époque, en continuité de l’histoire architecturale. Une première étape fut de purger les enduits dégradés.

Plusieurs objectifs ont été recherchés :

  • La durabilité maximale des enduits ;
  • Leur qualité ;
  • Leur harmonisation avec l’existant ;
  • Et pour l’entreprise la meilleure facilité de mise en œuvre.

 

UNE INTERVENTION EN 5 TEMPS

1-La chaux aérienne Tradical® H 98, préparée sous forme de chaux en pâte à Vézelay

Ici c’est au travers d’une préparation de chaux en pâte que la chaux aérienne éteinte a été travaillée par l’entreprise. SNBR l’a préparée à l’avance et l’a faite gonfler plusieurs semaines à l’abri sans oxygène. Elle se travaille ainsi plus agréablement et va donner « une texture très onctueuse et des résistances et des qualités améliorées ».

 

2-Une première étape : le dégrossi

Cette sous-couche très épaisse (jusqu’à 6 cm) a été effectuée avec la Tradical® H 98 (additionnée de pouzzolane), en plusieurs passes. Ce dégrossi d’enduit (ou corps d’enduit) laissera respirer la pierre. Il a séché environ 15 jours.

 

3-Un enduit de finition

Tradical® H 98 et sable plus fin sont mis en œuvre sur une épaisseur de 5 à 10 mm.

4-La polissure de chaux

Cette étape permet d’harmoniser réparation et existant ; elle combine la chaux aérienne Tradical® H 98 à un sable très fin. Cette fine pellicule de chaux de 1 mm à 1,5 mm est spécifique à la région de Bourgogne.

 

5-Le lait de chaux pour patine

« Ce lait de chaux est appliqué sous forme de patine pour donner un aspect vivant à l’enduit et des surfaces nuancées comme à l’époque romane. » Monsieur Wagner 2BDM

 

Cette phase de restauration a démarré en Février 2019, et se terminera en Mars 2020. La restauration des voûtes rendues nécessaires par les dégradations du temps permettra également de restituer l’ambiance lumineuse qui a fait la réputation de cet édifice.

 

La chaux aérienne pour restaurer la Basilique de Vézelay

La chaux aérienne pour restaurer la Basilique de Vézelay

 

FICHE CHANTIER

 

  • Lieu : Commune de Vézelay, 89450
  • Localisation : Basilique Sainte Marie-Madeleine, Vézelay
  • Programme de restauration : 4ème phase de travaux concernant l’AVANT-NEF

 

LA MAITRISE D’OUVRAGE

  • Commune de Vézelay – 89450
    • Hubert Bardieux : Maire de Vézelay
    • Gérard Ravelli : Adjoint chargé des Travaux
    • Mr Hecquet : Premier adjoint chargé de la Culture et du Tourisme.
  • Maîtrise d’ouvrage déléguée : DRAC

 

LA MAITRISE D’ŒUVRE

  • 2bdm, http://www.2bdm.fr/accueil/
    • Monsieur Didier, Architecte en chef des Monuments Historiques
      Château de Versailles, aile des Ministres nord
      RP834 – 78008 VERSAILLES
    • Monsieur Christophe Wagner, Architecte du Patrimoine
      60-62, rue d’Hauteville – 75010 PARIS

 

ENTREPRISE

 

LES APPLICATIONS CHAUX AÉRIENNE

Restauration des voûtes

  • Dégrossi, enduit de finition : chaux aérienne Tradical® H 98 + sable 0/4 puis 0/2
  • Polissure de chaux : chaux aérienne Tradical® H 98 + sable 0/1
  • Badigeons et Patines : chaux aérienne Tradical® H 98

 

Crédits photos : BCB Tradical® et SNBR

Rédactionnel : établi à partir du dossier de presse rédigé par Sandrine Wiart, attachée de presse de BCB Tradical®

 

Pour aller plus loin 

 

 

Pour tout contact :

Yannic Santandreu,
Responsable technique Tradical®, tél : 06 76 45 09 15 / mail : yannic.santandreu@lhoist.com

BCB Tradical, votre expert dans la fabrication d’enduit chaux chanvre et en béton de chanvre

Pont-canal de Chantemerle à Vaux

Restauration du pont-canal Chantemerle

La chaux au service d’un chantier très spécifique

Parcourir le canal du Berry, c’est également se retrouver dans un pan de l’histoire économique d’une région. Nous faisons un focus sur l’un des 5 ouvrages ponts-canaux du parcours. Il s’agit du pont-canal de Chantemerle sur la commune de Vaux (dpt 03) qui vient de faire l’objet d’une restauration complète. C’était l’occasion pour nous d’échanger avec Pascal Ducrot dont l’entreprise a traité l’aspect maçonnerie de l’ouvrage qui en soit est déjà un vaste thème.

Ce pont canal s’inscrit dans un programme qui au fil de son développement couvrit un réseau de 320 km de voies navigables en 1845, conçu pour répondre aux enjeux économiques de la France, dès le début du XIXè s. Un des objectifs était de transporter du charbon vers les usines de sidérurgies du Berry. Le Cher n’étant pas un fleuve navigable, la construction d’un tracé viable s’est imposé.

JM Dutens élabora le projet et géra sa réalisation. Concernant le pont-canal de Chantemerle sa construction en moellons et pierre de taille date de 1828 avec une mise en service en 1834.

Cet ouvrage a fait l’objet de nombreuses restauration, en 1853 et 1898 ou modernisation, en 1905, réparation en 1953. Puis il s’est petit à petit dégradé du fait d’infiltrations d’eau qui ont fortement détérioré les maçonneries. Au point que le site est fermé au public en 2014.

À la demande de la mairie de Vaux, le syndicat intercommunal devient le maître d’œuvre du projet de restauration de l’ouvrage. Le diagnostic initial fait ressortir des problématiques multiples conduisant à cette dégradation conséquente : mauvaises qualités de la pierre et des mortiers, entretien insuffisant, réparations inadaptées…

 

Ce projet patrimonial a été enclenché pour répondre également à des enjeux touristiques, économiques et environnementaux intégrant jusqu’à la réduction des risques d’inondation.

 

Interview de Pascal Ducrot le 19 11 2019 : BCB Tradical®
Entreprise PDucrot  

 

L’intervention de cette entreprise qui bénéficie d’une qualification 2182 Restauration du Patrimoine Ancien s’est structurée autour des 5 aspects que nous vous présentons :

 

I/Calepinage de l’existant

L’ensemble des parties à restaurer a été calepiné avant la dépose des parements pour satisfaire un quadruple objectif :

1-Définir le positionnement des pierres à mettre en œuvre selon un plan de pose très précis,

2-Définir 3 dimensions de pierre pour animer l’esthétique du parement :

  • 14 (h) x 30 (ép.) x 70 (l) cm maxi
  • 16 (h) x 25 (ép.) x 70 (l) cm maxi
  • 18 (h) x 20 (ép.) x 70 (l) cm maxi

La variation de l’épaisseur de la pierre est importante pour conserver au final, quel que soit le volume de la pierre, un poids compris entre 70 et 74 kg. Cette configuration permettant une manutention par 2 compagnons lors de la mise en place sur l’ouvrage

3-Définir le volume global de pierre, soit 130 m3 environ et trouver la carrière adaptée.

Les carrières locales dont provenaient les matériaux initiaux n’étant pas en mesure de fournir un tel volume homogène et dans un délai relativement court, le choix s’est porté sur un grès des Vosges. Cette pierre présente de bonnes caractéristiques de résistance à l’eau et une couleur s’accordant bien avec le projet.

4-Assurer un prédécoupage en carrière avec une livraison de pierre prête à poser pour maîtriser au mieux le planning prévisionnel.

 

Le calepinage intègre une épaisseur constante de 14 mm pour le joint.

 

II/Dépose des parements de pierre

L’essentiel des parements a été déposé du fait de l’état général de détérioration de l’ouvrage. Tout a été purgé, gratté. Ce qui ne tenait pas a été enlevé jusqu’au corps de maçonnerie de remplissage qui constitue la forme du viaduc.

vaux démontage des pierres du pont canal Chantemerle

vaux démontage des pierres du pont canal Chantemerle


III/L’organisation chantier

Pour préserver l’écoulement de la Magieure tout en assurant de bonnes conditions d’intervention pendant les travaux, le programme s’est fait en 2 temps. Phase 1 : Avec une modification du lit du cours d’eau pour diriger l’écoulement sous une seule arche. Dans cette phase la restauration se faisant sur les 2 tiers de l’ouvrage : Murs en ailes de la rive droite, les tympans, les voûtes et les radiers, l’ensemble côtés amont et aval. Puis, plus tard, en Phase 2, l’écoulement a été dévié pour passer sous les arches restaurées et libérer ainsi toute la zone de l’arche restante rive gauche, avec le même déroulé de travaux, Restauration des murs en ailes de la rive gauche, les tympans, la voûte et le radier, l’ensemble côtés amont et aval.

 

IV/Restauration des voûtes

L’essentiel des pierres a été conservé. Mais avec de très nombreuses réparations des parements des pierres des faces intérieures avec Tradical® PF 60 + sable. Avec mise en place de patines pour harmoniser les réparations et masquer les reprises. Il en découle une parfaite intégration à l’existant. Les bandeaux des différents arcs ont été réparés de la même manière.

Restauration des voûtes avec une chaux Tradical® spécial réparation de la pierre

Restauration des voûtes avec une chaux Tradical® spécial réparation de la pierre


V/Un mortier cyclopéen pour les Tympans et Murs des ailes.

Ce sont les parties les plus en vue de l’ouvrage. L’appareillage a été mis en place en montant par paliers successifs de 3 rangs de pierres de taille, avec Tradical® Bâtir. Des épingles métalliques de 8 mm  de diamètre sont posées tous les 1 mètre de linéaires et scellées dans la maçonnerie de remplissage sur une profondeur de 30 cm. Ces épingles permettent de renforcer la liaison entre la paroi de pierres de taille neuve et le corps de l’ouvrage.

Pose des épingles pour renforcer la liaison avec le corps de l'ouvrage

Pose des épingles pour renforcer la liaison avec le corps de l’ouvrage

Le remplissage entre ce mur reconstitué et le corps du pont canal se fait au moyen d’un mortier cyclopéen constitué de couches alternées de mortier Tradical® PF 55 et de gros morceaux de pierre, issus du démontage des parois anciennes de l’ouvrage ou de chutes de pierre. L’application se fait 50 cm par 50 cm pour éviter les problèmes de poussées sur la paroi neuve. Ce principe associant mur appareillé et mortier cyclopéen est monté jusqu’au niveau haut du pont canal qui est terminé en continuité par un parapet garde-corps constitué du même grès des Vosges que celui des tympans.

Mortier cyclopéen avec la chaux Tradical®

Mortier cyclopéen avec la chaux Tradical®

Bien d’autres points de l’ouvrage ont nécessité d’autres types d’interventions : réalisations des trottoirs, réparation de la cuvette du pont canal…par d’autres intervenants. Le tout s’inscrivant dans un programme qui valorise le site dans sa globalité.

Pont-canal de Chantemerle - vue voûte et radier

Pont-canal de Chantemerle – vue voûte et radier

Pont-canal Chantermele livré en Juin 2018

Pont-canal Chantermele livré en Juin 2018

L’entreprise de Pascal Ducrot qui a fonctionné sur site avec 5 à 6 compagnons, livre ici une restauration très spécifique et de haute valeur dans le domaine du patrimoine.

 

 

Fiche Chantier Pont Canal Chantemerle

 

1-LIEU : Commune de Vaux (03),

  • Inauguration de l’ouvrage : Septembre 2018
  • Durée des travaux : sur 8 mois, avec une livraison pour la partie traitée par l’entreprise P Ducrot sur Juin 2018
  • Montant des Travaux : environ 1,5 M€

2-MAÎTRISE D’OUVRAGE : SI Canal de Berry

3-MAÎTRISE D’ŒUVRE : IGIOS sas

4-ENTREPRISE

  • Mandataire ; SEGEC Génie-Civil
  • Cotraitante : sarl P Ducrot – 03600 Commentry – sarlducrot.com

 

5-APPLICATIONS : Travaux de réparation et de réhabilitation du pont canal Chantemerle (Commune de Vaux, 03)

  • Confortement derrière les parements pierres, en Tradical® PF 55 pour le mortier cyclopéen
  • Maçonnage de moellons en parement, 130 m3 avec Tradical® Bâtir
  • Reconstitution de pierre de parement et modénature, avec Tradical® PF 60, teinté sur chantier avec Tradical® Premium Naturel

 

Crédits photos : BCB Tradical® et P. Ducrot

 

Pour aller plus loin 

 

 

Pour tout contact :

Mickaël Sartout, Conseiller Technique Tradical®, tél : 06 07 40 61 06 / mail : mickael.sartout@lhoist.com

 

BCB Tradical, votre expert dans la fabrication d’enduit chaux chanvre et en béton de chanvre

enduit à la chaux extérieur

Une nouvelle vie pour le collège de Lourdoueix

Le projet de restauration du Petit Séminaire

L’ancien collège de Lourdoueix Saint-Michel, qui représentait un concept nouveau dans l’éducation des jeunes à la fin du XIXè s., est en cours de restauration. Fondé en 1845, il comprend un ensemble de bâtiments intégrant une chapelle dont les onze verrières ont fait l’objet d’un inventaire   (https://www.pop.culture.gouv.fr/notice/palissy/IM36002679).

Cette chapelle restaurée devient un centre culturel multifonction. Tandis que le corps principal est transformé en gîte de groupes.

 

Une entreprise spécialiste du patrimoine pour réaliser les travaux

Sur ce bâtiment qui est resté désaffecté depuis les années 70 environ, L’entreprise P.Ducrot est en charge des travaux de façades et de démolition de l’intérieur. Celui-ci faisant l’objet d’une refonte complète. À noter que peu d’interventions furent requises pour la toiture qui avait bien traversée le temps et donc jouée pleinement son rôle de mise hors d’eau de l’ouvrage.

 

Des surfaces d'un seul tenant

Ancien collège : des surfaces d’un seul tenant

La grande difficulté pour la restitution des enduits de façade réside dans le fait que les surfaces sont d’un seul tenant, sans la possibilité d’arrêter l’ouvrage sur une modénature. Le décroutage se fait donc sur une surface d’environ 150 m², soit environ 3 travées sur 3 niveaux. Pour assurer la mise en œuvre d’un enduit traditionnel à la chaux sans trace de reprise en cours d’ouvrage ou entre chaque phases de 150 m², l’entreprise a mis en place un système de pose par projection mécanique avec 2  machines le combiné du maçon de la société 3CM.

 

L’enduit traditionnel à la chaux

Le corps d’enduit est réalisé avec la chaux Tradical® Bâtir + un sable de carrière. L’enduit de finition lui se fait avec Tradical® PF 80 + un sable dont la courbe granulométrique est recomposé sur site pour disposer d’une courbe granulométrique parfaite, avec un mélange de sable de carrière 0/4 + un sable roulé alluvionnaire 0/2 légèrement teinté + une petite part de fine complété par une coloration Tradical® Premium Naturel spécifiquement définie pour ce chantier.

 

<img class="wp-image-14819 size-full" src="https://www.bcb-tradical.com/wp-content/uploads/2019/11/lourdoueix-02.jpg" alt="1ère tranche restaurée à la chaux aérienne » width= »787″ height= »487″ /> 1ère tranche restaurée à la chaux aérienne

Une application de l’enduit de chaux par projection machine avec un rendement optimisé    

Pour optimiser le temps chantier, chaque machine est positionnée de part et d’autre de la tranche de façade à enduire. Ainsi chaque équipe converge vers le centre du tronçon à réaliser pour converger en son centre. Les 7 personnes requises pour ce type d’opération, réalisent 150 m² par jour, soit 75 m² par équipe. Le principe de projection mécanique du corps d’enduit et de la finition à la chaux est réitéré sur l’ensemble de la construction.
Les façades de la chapelle sont enduites selon le même process pour former un tout homogène

 

enduit chaux aérienne pour la chapelle

enduit chaux aérienne pour la chapelle – Lourdoueix

 

Les abords du site ne sont pas oubliés et feront l’objet d’une deuxième campagne dédiée à leurs aménagements.

 

Fiche chantier

1/LIEU : Commune de Lourdoueix Saint-Michel (03),

2/MAÎTRISE D’OUVRAGE : Commune de Lourdoueix Saint-Michel (dpt 36)

3/ENTREPRISE : sarl P Ducrot – 03600 Commentry – sarlducrot.com

4/APPLICATIONS : Enduits traditionnels à la chaux

  • Corps d’enduit : chaux Tradical® Bâtir + sable – mise en œuvre par projection mécanique
  • Enduit de finition : chaux Tradical® PF 80, application machine – mise en œuvre par projection mécanique

 

Crédits photos : BCB Tradical® et P. Ducrot

 

Pour tout contact :

BCB Tradical, votre expert dans la fabrication d’enduit chaux chanvre et en béton de chanvre

Aliquam elit. luctus consequat. dolor. risus. venenatis