Restauration d’un monument historique iconique du Luxembourg

restauration d'un monument historique Luxembourg

Le béton de chanvre au cœur d’une restauration majeure d’un château iconique du Luxembourg. Ce matériau biosourcé fait la preuve de sa parfaite compatibilité avec l’ensemble des objectifs à atteindre pour la restauration d’un monument historique.

1638

Construction de l’un des châteaux majeurs du Grand-Duché de Luxembourg.

2018

Rénovation  et isolation de celui-ci en Béton de Chanvre Tradical®.

 

Entre ces deux dates le grand Château d’Ansembourg n’a cessé de marquer par son évolution, son rôle économique, l’enrichissement permanent de son parc, ses différents propriétaires, le patrimoine historique du Luxembourg.

Entouré d’un idyllique et savant jardin connu mondialement, où naît récemment la délicate et parfumée rose Jardins d’Ansembourg, le Château d’Ansembourg connaît une nouvelle jeunesse avec l’accompagnement expert du service des Sites et Monuments Nationaux (SSMN),

Ce chantier consacre notamment la pertinence d’un matériau naturel biosourcé, le Béton Chanvre Tradical®, comme solution respectueuse idéale pour (l’isolation et) la restauration d’un monument historique.

Ce chantier est aussi un témoignage exemplaire d’intelligence et de dialogue entre des artisans, unis et organisés pour réaliser un projet de très grande ampleur.

Des contraintes très fortes, variées ont guidé cette rénovation et conduit à des décisions techniques spécifiques, des adaptations ingénieuses.

 

Le passage d’une restauration légère à un projet conséquent

Initialement le maître d’ouvrage a souhaité procéder à la réfection simple d’un niveau (au 1er étage). Les examens et diagnostics préalables mirent en évidence des problèmes structurels très importants nécessitant une intervention globale : fissurations, affaissement de planchers, d’escalier…

 

Une découverte supplémentaire : la mérule

La présence tout d’abord ponctuelle de mérule puis hélas généralisée (700 m²) impliqua de revoir totalement la conception de la restauration initiale pour adopter un mode opératoire quasi archéologique.

Ainsi, de quelques dizaines de m², la rénovation fut étendue à l’ensemble des niveaux du corps central. Et ainsi les travaux structurels et de traitement de la pathologie de la mérule furent réalisés.

  

À la recherche d’une solution pertinente

Projet de grande envergure désormais, la rénovation de cette partie a incité plusieurs acteurs de la construction à se réunir afin de répondre à l’ensemble des contraintes

  • Garantir un respect de l’aménagement et de la « modénature » intérieure du lieu : sculptures, bourrelets, débords, croisées d’ogives, etc…devant être visibles ;
  • Empêcher de créer des conditions de retour de la mérule : température et hygrométrie constantes devant être obtenues ;
  • Respecter la perméance de la paroi et donc la pérennité de l’ouvrage ;
  • Assurer une isolation de qualité ;
  • Retrouver une esthétique naturelle historique (tout en intégrant des éléments contemporains indispensables)

 

Un test in situ préalable…et décisionnel

Le béton de chanvre a fait l’objet d’un test in situ à l’échelle 1 dans  l’annexe du Salon Bleu au 1er niveau, pièce d’environ 4 m x 4 m, en 2016.

44 m² ont été ainsi revêtus d’un doublage béton de chanvre avec ossature métallique noyée. Le résultat a permis de valider les qualités hygrométriques et acoustiques de cette solution biosourcée et de confirmer que la mise en place du doublage isolant se faisait dans le respect de l’architecture et des différents éléments décoratifs ou ornementaux.

 

L’isolation béton de chanvre : une logique irréfutable

Le choix du béton de chanvre s’est donc vite imposé, apportant

  • Le maintien de caractéristiques hygrothermiques préservant la perméance de la façade
  • Une constance de ses caractéristiques empêchant un redéveloppement de la mérule. La mérule naît de la pierre et se développe sous certaines conditions d’humidité et de température. Les propriétés de constance de température surfacique des murs intérieurs revêtus de béton de chanvre évitent la création d’un tel rapport.
  • Une température désirée de 20° par la maîtrise d’ouvrage

 

Des choix de restauration dictés par l’architecture et le respect du patrimoine

Une ossature métallique inversée

Face à la mérule, grande consommatrice de cellulose, la solution d’ossature secondaire en métal s’est imposée. Des profils ont été positionnés à la verticale tous les 40 cm à quelques cm du support

Afin d’avoir un remplissage parfait et un enrobage homogène du profil, ainsi que des épaisseurs spécifiques dictées par le respect des retraits entre nus des frises décoratives des voutes et nus des murs isolés finis par exemple (recommandation SSMN), le responsable technique de BCB Tradical®, Yannic Santandreu a proposé une solution ingénieuse : la pose de profils en U.

Des rails (48 mm) ont ainsi été posés, le creux de la forme côté extérieur. Cette solution assure un recouvrement des profils avec suffisamment d’épaisseur de béton de chanvre pour supporter les variations dimensionnelles inhérentes au fonctionnement de tout matériau, et éviter ainsi toute détérioration de l’ouvrage par l’apparition de fissures.

Le béton de chaux chanvre quant à lui a été réalisé à la bétonnière et déversé entre le banchage en OSB et la paroi des murs, suivant les règles professionnelles du béton de chanvre. Grâce à cette solution nouvelle il vient enrober au plus près l’ossature, suivant des épaisseurs comprises entre 7 à 10 cm.

 

Une réversibilité obligatoire de « l’ouvrage isolant » pour la restauration d’un monument historique 

Préoccupation importante de la maîtrise d’ouvrage et du SSMN : les travaux entrepris ne devaient pas dénaturer l’ouvrage originel. Ils pourraient au besoin, être déposés dans le futur. Le béton de chanvre porté par des structures métalliques indépendantes du support pourra éventuellement être retiré aisément.

 

Des finitions à la chaux aérienne qui respectent l’obligation de perméance

Le béton de chanvre reçoit une finition à la chaux aérienne sous forme d’un enduit mince – Tradical® Décor –  dont le niveau de perméance est en total compatibilité avec les échanges hygriques favorisés par cette isolation biosourcée. Cet enduit mince à la chaux a été utilisé également sur les supports minéraux des parois, contigus aux supports isolés. L’avantage réside dans le fait de livrer un ouvrage aux textures et rendus homogènes quels que soient la nature des supports à finir.

 

Une rencontre constructive entre artisans, où comment réaliser de grands projets lorsqu’on est une petite structure ?

L’Atelier Saint-Fiacre France (Tailleur de pierre), l’Entreprise Hennen, la Société Millereaux et l’Atelier Montomble, tous convaincus et formés par BCB au Béton Chanvre Tradical®, ont procédé très méthodiquement. Mise en commun des capacités, échanges d’expériences et de savoirs, programmation drastique des étapes du chantier, optimisation des coûts. Un planning des interventions ainsi que des livraisons de matière première a été décidé, s’étendant sur une dizaine de mois, à raison d’une semaine de travail par mois.

 

Fiche Chantier pour la restauration d’un monument historique

  • Chantier : Grand Château d’Ansembourg
  • Localisation : Ansembourg Grand-Duché de Luxembourg
  • Destination du bâtiment : Tourisme, séminaires
  • Caractéristiques du bâtiment : Monument Historique (à partir de 1640)
  • Maitrise d’ouvrage : Maîtrise d‘ouvrage privée
  • Maitrise d’œuvre : Agence N. Madoki
  • Restauration suivie par : Service des Sites et Monuments Nationaux
  • Entreprises & artisans associés autour du Béton de Chanvre : Atelier Saint-Fiacre France (Tailleur de pierre) / Entreprise Hennen / Société Millereaux / Atelier Montomble
  • Livraison prévue : 2019
  • Superficie des travaux : 1 500 m²
  • Quantité de produits : 130 m3 de béton de chanvre

 

Les produits :

  • Isolation biosourcée Béton de Chanvre Tradical® : chaux Tradical® PF 70 + chènevotte Chanvribat®
  • Enduit mince de finition intérieure à la chaux aérienne : Tradical® Décor

 

Caractéristiques qualitatives Béton Chanvre Tradical® :

  • Granulat labellisé
  • Fabrication en France
  • Conforme aux règles professionnelles

 

Pour toutes précisions

  • Contact : Yannic Santandreu, Responsable Technique Tradical®, tél : 06.76.45.09.15

 

NOTA 1 : extrait du dossier de presse établi par Sandrine Wiart, attachée de presse de BCB, en Juin 2018. Intitulé du document : AU CŒUR D’UNE RESTAURATION MAJEURE D’UN CHÂTEAU ICONIQUE DU LUXEMBOURG : LE BÉTON DE CHANVRE. Dossier complété d’une visite de presse sur site le 27 06 2018

NOTA 2 : crédit photos ©BCB Tradical®

vulputate, velit, vel, et, Aenean Donec eleifend