Gagner en rendement pour isoler sa toiture

camion toupie pour béton de chanvre en toiture

Comment diviser par 3 à 4 son temps chantier en restauration d’une toiture avec le béton de chanvre ?

C’est le choix du process de mise en oeuvre du béton de chanvre qui change la donne. Ici la solution camion-toupie + tapis convoyeur apporte des gains de mise en oeuvre très important, tout en assurant une grande qualité pour l’ouvrage réalisé et les conditions d’application.

Interview de Messieurs Georget (MOA) et Stan Morel de Nature Matériaux, le 29 10 2018 par BCB Tradical®

 

BCB : Comment avez-vous découvert le matériau chaux chanvre ?

M.Georget : Je fais partie de l’association Tiez Breiz. J’ai pu dans ce cadre participer à des chantiers pour apprendre notamment à utiliser la chaux, comprendre comment fonctionne un bâtiment, et comment il respire. Et l’importance de la compatibilité des matériaux employés en rénovation sur site ancien. J’y ai découvert également le mélange chaux chanvre.

 

BCB : Quels sont les éléments de réflexion qui vous ont conduit à opter pour le béton de chanvre pour rénover votre toiture ?

MG : Quand on regarde la performance dans l’absolu de ce matériau par rapport à d’autres (laine de bois…) le lambda peut être jugé moyen. Mais en fait quand on compare les matériaux isolants, on le fait en statique et non en dynamique. Or le béton de chanvre est très performant en dynamique. Son fonctionnement exothermique et endothermique permet de compenser les variations de températures extérieures et conserver une température stable en intérieur.

Autre point important, pour conserver un lambda important sur les solutions classiques ou biosourcées en voie séche, il faut mettre en place un pare-vapeur hygrovariable, des adhésifs techniques, le tout avec une pose très précise. Hors nous sommes en rénovation, et les supports ne sont pas homogènes dans leur nature et leur géométrie et ne facilitent donc pas la tâche à la pose. Et si ce n’est pas bien fait, le performanciel est détérioré.

Je voulais rester dans une mise en œuvre simple, sans multiplier les interventions et les couches de matériaux. Et pour cela, avec le béton de chanvre, on ne se pose plus de questions.

 

« Sur mon bâtiment qui a plus de 200 ans, j’allais être contreproductif…
J’ai joué la simplicité avec le béton de chanvre »

 

BCB : Quel était l’état des lieux ?

MG : Il s’agit d’une ancienne porcherie. L’état de la charpente était correct. Pas d’isolation initialement. Les voliges étaient par contre très détériorées. Donc on a fait une réfection totale, avec une modification de la charpente pour recevoir le béton de chanvre Tradical®, afin de supporter les 57 kg de chaux chanvre par m² sur 30 cm d’épaisseur à venir.

Et en démontant la toiture, nous avons enlevé des restes de rongeurs, des insectes…bref tout ce qui peut habiter certains matériaux isolants et pas du tout le béton de chanvre. Ce qui dispense la pose de grillage de protection.

« L’avantage ici, c’est pas d’entretien »

BCB : Est-ce que vous envisagez d’autres travaux de rénovation ?

MG. : À l’intérieur du bâtiment, nous avons également supprimé un mur pour récupérer de l’espace. Nous mettrons en place un enduit de chanvre pour rester cohérent à la fois dans les matériaux et dans le fonctionnement. En extérieur, une serre climatique va s’appliquer contre la façade sud pour gagner en surface au sol et contribuer à tempérer notre lieu de vie en hiver. Les façades seront à pierres vues.

 

BCB : Et concrètement pour la mise en œuvre ?

MG : Figurez-vous que toujours grâce à Tiez Breiz, j’ai rencontré un tailleur de pierre Benoit Paré auquel j’ai confié des travaux de limousinerie. Et j’ai pu échanger avec lui sur le sujet béton de chanvre car il en avait déjà fait en chapes isolantes. Il a fini de me convaincre des avantages pratiques du matériau et de ses performances.

Et toujours en local, Stan Morel, gérant du négoce bio Nature Matériaux, de concert avec Benoit Paré, m’a orienté vers la location d’un camion-toupie + chauffeur. Tous les 2 en avaient la pratique sur des chantiers antérieurs et en vantaient les avantages.

 

Stan Morel : On a défini les quantités. Le jour J, on a chargé le camion-toupie pour un mélange sur notre dépôt. En sachant que le chantier est à 15 mn. L’intérêt de pouvoir utiliser un tapis convoyeur est qu’on évite de s’approcher trop prêt du bâtiment, ce qui pourrait générer des dommages du fait du surpoids occasionné par ce type de véhicule. Avec le tapis convoyeur on dispose d’une portée de 20 m, avec une orientation mesurée.

 

BCB : Quel est le bilan au  niveau mise en œuvre ?

MG : Sur notre chantier, l’intérêt est que le camion s’est positionné à un seul endroit, et c’est la longueur du tapis qui a varié, au fur et à mesure de l’avancement de l’isolation. Et ce, pour les 2 versants de la toiture.

Le phasage de la journée était simple :

  • La matinée : 1 h 30 de chargement, suivi de 1 h 15 de pose de 10 m3 de béton de chanvre.
  • L’après-midi : 1 h 15 de chargement, suivi de 1 h 15 de pose de 8 m3 de béton de chanvre.

 

Et surtout du côté pratique on est dans une configuration chantier optimisée :

  • Le chauffeur dirige le tapis
  • et le réglage du matériau est fait par Benoit paré
  • avec un confort de travail sans équivalent pour tous les deux

 

« Les 18 m3 ont été gérés uniquement avec 2 personnes sur 1 journée ! Il en aurait été de même pour un R+1 »

Pilotage du tapis convoyeur et de la goulotte pour le déversement du béton de chanvre

camion toupie pour béton de chanvre en toiture

Réglage du béton de chanvre par Benoit Paré

La toiture isolante en béton de chanvre est prête à recevoir la couverture de tuiles

Pour l’anecdote, le chauffeur était très étonné. Il a fait la mise en place avec le tapis au pied levé, lui qui ne connaissait pas ce matériau. Il nous a dit que la manipulation du béton de chaux+chanvre prenait 2 fois moins de temps que celle du mélange gravier+ciment qu’il gére au quotidien…

Même au niveau du rinçage de la toupie au jet d’eau, on a constaté aucune perte de produit.

« Et puis il faut voir la qualité d’homogénéité du mélange, c’est parfait ».

BCB : Pour la suite…

MG : Je me projette dans le futur. On peut être amené à faire évoluer notre intérieur et de fait peut-être à modifier le positionnement de nos 2 fenêtres de toit. Avec le béton de chanvre, nous n’aurions aucune difficulté technique et matérielle à le faire et de plus sans perte de performance.

« Il n’y a pas de solutions miracles, il faut trouver les solutions les plus cohérentes».

Fiche chantier béton de chanvre

  • Localité : 44140 Aigrefeuille-sur-Maine
  • Ouvrage restauré : Ancienne porcherie
  • Caractéristique du bâtiment : rdc de 65 m² y compris serre climatique
  • Livraison : 2018

Les acteurs du projet

  • MOA : Mr Georget
  • Entreprise : Benoît Paré – 44190 St Hilaire de Clisson
  • Négoce : Nature Matériaux – Stan Morel 06 16 42 12 75 / 02 40 86 29 60 – 44190 Clisson – https://www.nature-materiaux.com/

Application et produits

  • Béton de Chanvre Tradical® en application toiture isolante : chaux Tradical® Thermo + chanvre avec malaxage camion-toupie et déversement/remplissage par tapis convoyeur
  • Épaisseur : 30 cm.

Pour aller plus loin

Les autres évolutions du béton de chanvre :

Pour toutes précisions

  • Contact Tradical®: Franck Codet, Conseiller Technique, tél : 06 40 15 20 76
in eget commodo mattis lectus velit, porta.