Formation continue béton de chanvre

formation continue béton de chanvre

Rien n’arrête l’ENC : après le MOOC, mise en place d’une formation continue béton de chanvre. Ce diplôme sera reconnu par l’état.

L’Ecole Nationale du Chanvre se lance dans la formation continue avec la création d’une formation diplômante niveau titre 4 dans le domaine du béton de chanvre. Une reconnaissance supplémentaire pour cette filière.

Présentation du projet : Sophie Barrial | chargée de projets à l’ENC  | 06 2018

BCB : Pouvez-vous nous présenter cette innovation dans le domaine de la formation béton de chanvre, qui fait franchir une nouvelle étape chanvre ?

Sophie Barrial : L‘Ecole Nationale du Chanvre met actuellement à la disposition des professionnels du bâtiment une offre de formation structurée autour de modules courts (1 à 3 jours). Face au développement de l’utilisation du chanvre par les professionnels, nous élaborons actuellement un parcours de formation conduisant à une certification professionnelle et permettant de préparer à l’exercice du métier d’opérateur en construction chanvre. Car celui-ci requérant la mise en œuvre de techniques et d’équipements spécialisés. Ce parcours de formation continue béton de chanvre comprendra des modules portant sur les savoir-faire techniques nécessaires à l’exercice du métier (réalisation de murs banchés, application chaux-chanvre en finition, …) ainsi que des modules portant sur des compétences communes à différents métiers du bâtiment (travail en sécurité, organisation et préparation de chantier, …) et des modules favorisant l’employabilité des candidats (habilitation électrique, CACES, travail en hauteur, …).

 

BCB : Quels sont les constats menant à la création de ce titre ?

SB : La mise en place du titre professionnel « Opérateur Pro-Chanvre » répond à plusieurs constats réalisés par les artisans du secteur :

  • Les jeunes sortant de CAP ne sont, pour beaucoup, pas encore prêts pour être directement opérationnels en entreprise avec les matériaux biosourcés. Et notamment sur la construction chanvre. Il leur faut respecter le niveau de qualité attendu par les clients en application des règles professionnelles en vigueur,
  • Les entreprises peinent à s’ouvrir le marché de la construction chanvre. Car elles n’ont pas en interne les compétences et les effectifs formés à ces procédés constructifs
  • Les parcours de formation et de certifications, ne répondent pas exactement aux besoins émergents des entreprises artisanales face aux enjeux climatiques et environnementaux,

 

BCB : Comment c’est traduit cette analyse ?

SB : Les professionnels du secteur ont donc exprimé leur souhait que soit mis en place un parcours de développement des compétences adapté, qui mène à une certification professionnelle.

Cette certification doit :

  • Etre conçue à partir
    • des règles professionnelles,
    • des pratiques de la profession,
    • de la transmission de savoir-faire
    • des besoins en compétences des entreprises artisanales
  • permettre une articulation avec les diplômes existants (CAP, BP, …). Ceux-ci restent une priorité dans le cadre de l’accès des jeunes aux métiers,
  • valider une maîtrise des fondamentaux du métier tel qu’il est exercé dans l’entreprise artisanale. Avec la prise en compte les différents modes d’utilisation du chanvre, en isolation intérieur, extérieur, toiture, plancher bas, en finition
  • permettre une évaluation de cette maîtrise technique en situation réelle de travail par des professionnels en exercice.

 

BCB : A qui s’adressera ce titre professionnel ?

SB : Ce titre s’adressera indifféremment à des :

  • jeunes, par exemple en complément d’un parcours de formation initiale (post CAP ou BP)
  • salariés en poste et qui présentent des besoins en matière de développement des compétences autour de la construction chanvre
  • adultes en recherche d’insertion ou de reconversion professionnelle dans le domaine de la construction durable,
  • chefs d’entreprise souhaitant s’ouvrir au marché de la construction durable

 

BCB : Quand va démarrer cette nouvelle formation continue béton de chanvre et à quel rythme ?

SB : Nous souhaitons que la première formation puisse démarrer en octobre 2018, avec un effectif pouvant aller de 6 à 10 stagiaires.

Nous souhaiterions trouver une vitesse de croisière en organisant en région Occitanie, une session par an. Au-delà du travail réalisé sur la région Occitanie, ce projet aura une dimension nationale. Nous développerons en effet cette formation sur toute la France.

La formation continue béton de chanvre se déroulera sur 13 semaines et comprendra 3 semaines de stages en entreprise.

A l’issue de la formation, les apprenants ayant réussi à l’ensemble des épreuves d’évaluation pourront alors détenir un titre reconnu par l’Etat de niveau 4.

 

Votre contact : Ecole Nationale du Chanvre | http://ecolenationaleduchanvre.com/

Pour aller plus loin loin : Portrait de Sophie Barrial

ut mi, pulvinar nec elit. neque. Aenean