Construction chanvre et MOOC : se former facile

construction chanvre formation MOOC

L’ouverture de ce Mooc Construction Chanvre marque une étape supplémentaire dans la vulgarisation des connaissances liées à ce matériau.

Le béton de chanvre s’utilise depuis plus de vingt ans. Auprès des auto-constructeurs au départ, puis des entreprises. Maintenant le relais est pris par les concepteurs qui peuvent l’employer pour toutes les typologies architecturales, avec des performances thermodynamiques uniques dans l’offre bâtiment.

  • Nous avons rencontré Rémy Chorda un des principaux acteurs de la conception de ce MOOC Construction Chanvre
  • Rémy Chorda (RC) : Maçon et Président de Construction Saine en Lozère et de l’Ecole Nationale du Chanvre
  • Interview 11 2017 : BCB Tradical®

 

BCB : Déjà, qu’est-ce qu’un Mooc ?

Rémy Chorda : C’est tout simplement une formation en ligne. Avec comme ambition de transmettre à tous des connaissances, des éléments d’analyse pour dans notre cas mener à bien un projet de construction ou de rénovation en béton de chanvre.

La formation Mooc construction chanvre est accessible pour tous les publics. Elle est gratuite.

 

BCB : Pourquoi un tel focus sur ce matériau ?

Rémy Chorda : Son utilisation depuis de nombreuses années m’a démontré son très grand potentiel dans l’apport de performances thermiques en rénovation tout en respectant les systèmes constructifs anciens. Avec d’autres artisans nous l’avons utilisé avec succès sur de nombreux chantiers, y compris en construction. Un maçon peut faire des murs, chapes, toitures, enduits isolants pour livrer un ouvrage où à chaque fois les retours clients sont positifs au niveau du confort de vie. Rien de tel pour valoriser notre métier !

 

BCB : Quel est l’apport de l’ADEME dans ce projet MOOC ?

Rémy Chorda : Pour rappel l’ADEME est un acteur essentiel des politiques publiques dans le domaine du développement durable notamment. Cette institution a mis à notre disposition son infrastructure informatique déployant les ressources MOOC en France, et nous a soutenus financièrement. Nous bénéficions ainsi de sa visibilité, de sa crédibilité et de son expertise pour ce type de projet.

 

BCB : Qui a conçu le MOOC ?

Rémy Chorda : L’Ecole Nationale du Chanvre (ENC) pour un total de 2000 h de conception. Car les intervenants de l’ENC sont tous impliqués au quotidien dans l’acte de bâtir sain. C’est une démarche très forte en Lozère que j’ai initié il y a maintenant 6 ans.

 

BCB : D’ailleurs, quelles sont les raisons de votre engagement pour une pratique de votre métier respectueuse du bâti, de l’utilisateur et du professionnel ?

Rémy Chorda : À partir du moment où j’ai compris que je risquais de faire des rénovations non pérennes du fait de l’emploi de matériaux inadaptés, je me suis lancé dans la valorisation de solutions chanvre, paille et lin. Si au départ, le marché était balbutiant, il est maintenant mature pour aborder en construction et en rénovation, les solutions techniques basées sur l’emploi des matériaux biosourcés.

 

BCB : Quels sont les grands thèmes abordés par le MOOC ?

Rémy Chorda : l’ensemble des applications courantes du béton de chanvre : mur, chape, toiture, enduit. Mais on est dans le concret. Notre objectif est d’apporter les réponses aux situations rencontrées sur chantier. Par exemple quand on fait de la projection machine sur un mur : comment peut-on repérer au laser le nu de l’épaisseur à mettre en place ? Sujets connexes, mais au combien essentiel : quelles sont les finitions compatibles :

  • les enduits de chaux, traditionnels ou minces,
  • mais aussi les enduits de terre,
  • et les enduits de chanvre et chaux…

et bien d’autres contenus à découvrir.

BCB : Sous quelles formes ces connaissances sont-elles présentées ?

Rémy Chorda : Nous avons mis en place des vidéos présentant des extraits de formation en présentiel, ainsi que des témoignages d’applicateurs voulant partager leurs expériences, et divers tutoriels.

 

BCB : Combien d’heure de formation sont proposées ?

Rémy Chorda : Le Mooc permet à chacun de suivre son rythme et d’adapter le cours en ligne à sa disponibilité au rythme de 20 mm à ½ h, jusqu’à une heure par semaine. Pour faire le tour du sujet sur 4 semaines. En complément, la mise en place d’un forum permettra les échanges sur les points à préciser, en bénéficiant des connaissances d’un spécialiste aguerri.

 

BCB : Comment se positionne le MOOC Construction Chanvre par rapport aux formations en présentiel de l’Ecole Nationale du Chanvre ?

Rémy Chorda : Le présentiel, c’est passer de la prise de conscience ou d’un premier apprentissage à l’action. Je suis architecte et je conçois un projet pour un client. Je suis artisan/entrepreneur et j’ai signé un chantier…Comment réussir ?
De fait, sur notre site de Mende en Lozère, on est sur des cas de figure réels avec des ateliers pratiques pour :

  • Gérer la jonction plancher/mur
  • Anticiper la fixation de meubles aux murs
  • Calculer les épaisseurs de doublage isolant+finition
  • Réaliser la garde au sol de 20 cm pour l’isolation extérieure

Les détails, petits ou grands, sont nombreux. Et y être confronté « comme on le sera dans la réalité » permet de gagner très vite la maîtrise du sujet.

« En ligne ou sur place en Lozère, nous offrons des outils adaptés aux attentes ! »

 

⇒ Je m’inscris
elit. dictum odio quis mattis Sed