Textes de références

climatiseurs et CO2

Comment les climatiseurs réchauffent la planète

Cet article du Monde évoque le paradoxe des coûts énergétiques en période chaude et donc des émissions de CO2 qui sont en très forte hausse, pour cause de climatisation en Chine, en Inde…lorsque l’augmentation du niveau des revenus de tout un chacun permet enfin d’améliorer ses conditions de vie. Mettant à mal les gains énergétiques obtenus de haute lutte grâce à l’amélioration des performances thermiques de l’habitat en période froide.

http://www.lemonde.fr/economie/article/2018/05/15/comment-les-climatiseurs-rechauffent-la-planete_5299213_3234.html

Avec une construction en Bétons de Chanvre Tradical®, il n’y a pas besoin de climatiser…voir les articles :

faux marbre 1875 sur Gallica

Au cœur du trompe-l’œil et du décor

En 1875, E. Berthelon et N. Glaise publient un recueil regroupant les grands classiques du faux marbre, du filage, des profils de moulures, volets et appareillage de briques. Un ensemble de représentations pour la mise en scène de nos lieux de vie.

Parcourir l’album sur Gallica

crédit d’impôt pour le béton de chanvre

Subvention pour rénover en béton de chanvre

C’est un sujet récurrent. Gérald Villette en a une expérience positive puisque 2 de ses chantiers ont pu en bénéficier de crédits d’impôts.

Les conditions sont connues : Pour la paroi opaque, le R exigé est de 3.7 m².K/W. Quand vous rénovez une maison pans de bois, vous pouvez facilement répondre à cette attente.

Ainsi pour la rénovation de Liomer qui est le 1er chantier en Béton de Chanvre Tradical® de G Villette, l’épaisseur du mur isolant en béton de chanvre est de 29 cm avec Tradical® Thermo + Chanvribat®. La mise en place s’est faite selon le process habituel avec :

  • enlèvement des remplissages,
  • mise en place de panneaux hauteur d’étage en intérieur, réglés avec l’écartement nécessaire pour une pose par l’extérieur.

A noter que les pignons recevaient un doublage isolant de 10 à 15 cm et ont été considérés comme travaux induits complétant l’isolation principale. Cette intervention a été intégrée de fait dans le package globale des travaux de rénovation énergétique financé par l’ANAH. La subvention totale, intégrant différentes aides complémentaires s’est élevée à 45 % du montant des travaux.

Interview de Mr Gérald Villette le 08 03 2018 : BCB Tradical®

art de bâtir à la chaux

L’art de bâtir

Au travers de cet ouvrage – Traité élémentaire de construction appliquée à l’architecture civile  – conservé à Zurich et accessible avec la bibliothèque en ligne e-rara, l’auteur JA Borgnis (1781-1863) nous transmet avec cette édition de 1840 les savoirs pour choisir les matériaux et nous restituent une histoire des murs (à partir de la page 66). L’ensemble nous permet de comprendre les raisons de la pérennité des ouvrages qui constituent maintenant notre patrimoine

A lire sur e-rara : « Traité élémentaire de construction appliquée à l’architecture civile » 

badigeon de chaux

Badigeon de chaux, tel qu’en 1889

« En effet il ne suffit pas de barbouiller avec une brosse pour savoir peindre, il convient de l faire suivant les principes établis par la pratique ». Et c’est bien la pratique du métier de peintre que nous restitue cet ouvrage. Où l’on y redécouvre bien des problématiques à solutionner de nos jours : les problèmes d’humidité, la rénovation de supports anciens, la compatibilité entre matériaux, la couleur, et le badigeon de chaux (p108), qui est appliqué par « le badigeonneur ».

Louis-Eugène Caron rédige et édite en 1889 « Le peintre chez soi : guide du peintre en bâtiment et décoration (Nouv. éd.)

⇒ Parcourir cet ouvrage sur Gallica

ceser rapport matériaux biosources pour la construction

Reconnaissance des solutions bétons de chanvre

Sous l’intitulé « Production, transformation et utilisation des matériaux biosourcés pour la construction : quelles actions de la Région Ile-de-France ? », le CESER vient de publier un rapport et une synthèse qui resitue la réalité du potentiel du chanvre et du béton de chanvre comme vecteur de développement économique (loi NOTRe) d’une part et comme solution idéale pour répondre aux enjeux de la transition énergétique (loi CTEVC)

⇒ Parcourir le rapport

⇒ Parcourir la synthèse 

⇒ Rappel des atouts fondamentaux du béton de chanvre

Guide Maçonner et Enduire à la chaux 2018

Guide MAÇONNER et ENDUIRE à la chaux

Pour accompagner les prescripteurs et les entrepreneurs…

Afin de faciliter le choix des professionnels du bâtiment, BCB Tradical® propose un guide précisant les solutions idéales pour restaurer et construire avec un matériau aussi naturel que la chaux aérienne, garantissant un résultat de qualité et un bâtiment pérenne.

Maçonner et enduire, protéger ses façades de l’action du salpêtre, en application manuelle ou en projection machine, le potentiel est donc vaste et très qualitatif. Ce qui explique que la Norme Européenne des chaux de construction en a fait son matériau de référence.

> Télécharger le Guide Maçonner Enduire à la chaux
Guide Maçonner Enduire à la chaux

Guide Maçonner Enduire à la chaux 2018

 

Guide Maçonner Enduire à la chaux

Rappel de la norme des chaux de construction

 

Guide Maçonner Enduire à la chaux

Exemple de solutions à la chaux sur matériaux et supports durs

Stratégie Rénovation et ITI enduit chanvre

Programme Pacte et chaux chanvre

PACTE est l’acronyme de Programme d’Action pour la qualité de la Construction et la Transition Energétique.

Dans ce cadre, vient de paraître un nouveau rapport « Stratégie de rénovation« , en Octobre 2017.

Dans le chapitre « Fiche 01 » qui aborde « les solutions techniques d’isolation par l’intérieur», pour les Maisons individuelles et Immeubles collectifs construits avant 1948, il est demandé de recourir à l’isolation chanvre et chaux sur les parois verticales intérieures des ouvrages en pans de bois.

Certes, ce document restreint fortement le champ d’application, mais au moins nous pouvons constater que le biosourcé sous la forme des enduits chanvre trouve sa place officiellement.

Autre aspect positif important, les performances demandées en ITE sur les bâtiments de pierres, briques et pans de bois, et donc les critères de compatibilités avec les matériaux anciens sont tellement similaires dans leurs descriptions à ce qui a permis de valider l’enduit chanvre en ITI sur pans de bois, que finalement, l’enduit chanvre devient également une excellente solution par extrapolation en ITE, pour l’ensemble des matériaux de ces ouvrages patrimoniaux.

Pour mémoire et vous rappeler notre expérience dans le domaine :

⇒ À découvrir page 17, 18, et surtout 19,
la solution enduit chanvre pour les parois verticales anciennes en pans de bois

dictionnaire du bâtiment

Les mots du Bâtiment dictionnaire de 1829

Ce document a été retrouvé à la Bibliothèque Nationale des Pays-Bas.

Il nous donne au travers de ses définitions et exemples l’état des connaissances de cette époque. On redécouvre avec bonheur ce qu’il était dit de la chaux, des mortiers, de l’eau de chaux, du badigeon, et des métiers, et des outils, et des matériaux…
L.Th Pernot, architecte-expert, consacre à cette date 360 pages qui nous rappellent les fondamentaux d’un domaine toujours aussi passionnant.
Nous sommes tous connectés, tout le temps. Continuons à l’être également avec notre passé !

⇒ Le dictionnaire de la construction 1829

Patrimoine historique : construire à la chaux aérienne au XVIIIè

Patrimoine historique de 1743 où l’art de Bâtir au XVIIIè s.

Des savoir-faire à portée de clic pour replonger dans notre patrimoine historique

« L’ art de bâtir des maisons de campagne où l’on traite de leur distribution, de leur construction, & de leur décoration : avec l’explication de ces projets, et des desseins de menuiserie, de serrurerie, de parterres, & d’autres ornements propres à la décoration intérieure & […]. A Paris : chez Prault père, MDCCXLIII [1743] » (© e rara)

Le tome 2 de cette publication de 1743 explique comment choisir ses pierres à chaux, comment réussir la cuisson. Et s’assurer d’un bon éteignage. Dans un langage à portée de tous.

Quelle pierre, quelle cuisson, quelle éteignage ?

Et globalement le tome 1 et 2 décrivent l’art de construire. De la fabrication des matériaux jusqu’à la construction et la décoration des lieux. Un tour d’horizon de la matière première jusqu’à l’ouvrage fini « prêt à être habité »

⇒ Le projet complet avec toutes les connaissances du XVIIIè s.

Patrimoine historique et culturel

Nous continuons ainsi notre déambulation dans les bibliothèques numériques qui mettent à notre disposition tous les acquis de nos anciens. Ainsi nous avons retrouvé ce manuel chez nos amis suisses de la ETH Bibliothek.
Si la chaux aérienne a su s’adapter pour nous apporter au XXIè s. des possibilités techniques toujours à la pointe, nous pouvons en (re)découvir les assises :

  • En premier lieu, la fabrication de la chaux aérienne était parfaitement balisée. Avec un système d’analyse assurant des productions qualitatives et relativement homogènes dans le temps.
  • Ensuite, la fabrication des mortiers et leur application demandaient toute l’attention des maçons pour « maçonner et enduire « . Avec un objectif de pérennité.
  • Et le fameux phasage de chantier : le plan de rédaction du document que nous vous proposons, en restitue naturellement la maitrise du sujet.

En 1743, ce qui est devenu « Patrimoine historique » était une véritable science parfaitement active, parfaitement au point, qui nécessitait un bel apprentissage.
C’est tout ce monde que nous pouvons redécouvrir en feuilletant les documents que nous vous invitons à parcourir.

accumsan massa dictum dapibus Aenean Donec Nullam felis venenatis, amet, ultricies