Dossiers spécifiques

préfabrication béton de chanvre label BBCA

Vers une labellisation BBCA pour le bâtiment tertiaire de Noyal-sur-Vilaine

NOYAL 4/6 – Le label BBCA permet au maître d’ouvrage d’attester de l’exemplarité de son bâtiment, en matière d’empreinte carbone.

Le bâtiment tertiaire en béton de chanvre Tradical® de Noyal-sur-Vilaine serait ainsi le premier à recevoir le Label Bâtiment Bas Carbone (BBCA)

La part belle au Béton de Chanvre Tradical® qui n’émet aucun CO2. Il est donc aujourd’hui un matériau exemplaire, d’où son choix  par la maîtrise d’œuvre et la maîtrise d’ouvrage.

1 point BBCA = 10 kg CO2 non émis.

Ainsi, 1 m³ de Béton Chanvre Tradical® capte 285 kg de CO2. (ACV INRA 2007).. A Noyal-sur-Vilaine, avec une quantité dépassant les 200 m³ de béton de chanvre, le stockage de CO2 atteint plus de 40 tonnes de C02eq.

Ce résultat conduirait ainsi Triballat (maître d’ouvrage) de manière logique au label E+C-.

Pour aller plus loin sur cette réalisation par préfabrication

  1. Le projet
  2. l’agence d’architectes CAN-ia
  3. L’entreprise LB Eco-Habitat
  4. Bbio et Cep au-delà des attentes
  5. Vers une labellisation E+C-

Pour toute précision sur la préfabrication béton de chanvre

Votre contact : Franck Codet, Conseiller Technique Tradical®, tél 06 40 15 20 76

E+C- Préfabrication Tradical tertiaire Noyal

La performance E+C- : un des  objectifs du projet de Noyal

NOYAL 5/6 – L’expérimentation nationale E+C-[1] préfigure la future réglementation environnementale pour les constructions neuves. Elle est totalement volontaire.

Vers une labellisation E+C- pour le bâtiment tertiaire de Noyal-sur-Vilaine

La volonté des maîtres d’ouvrage, maîtres d’œuvre et bureaux d’étude est d’optimiser au maximum l’efficacité énergétique, la réduction des émissions de gaz à effet de serre, d’optimiser l’usage d’énergies renouvelables.

Le bâtiment Triballat sis à Noyal-Sur-Vilaine serait ainsi le premier bâtiment de bureaux en béton de chanvre labellisé E+C-.

La mission d’étude et d’analyse de cycle de vie du bâtiment a été confiée au bureau d’étude ARTELIA. L’objectif est d’atteindre le niveau de performance énergétique « Energie 2 » et le niveau recherché pour les émissions de gaz à effet de serre est « Carbone 2.».

Pour aller plus loin sur cette réalisation par préfabrication

  1. Le projet
  2. l’agence d’architectes CAN-ia
  3. L’applicateur LB Eco-Habitat
  4. Bbio et Cep au-delà des attentes
  5. Labellisation BBCA

[1] Bâtiments à Energie Positive et Réduction Carbone

Pour toute précision sur la préfabrication béton de chanvre

Votre contact : Franck Codet, Conseiller Technique Tradical®, tél 06 40 15 20 76

 

maisons très basse consommation

Chauffer moins : 6 retours d’expérience

Nous venons de publier un guide regroupant les « REX Retours d’expérience » que nous avons diffusés sur nos newsletters 2017 et 2018. Ces 6 études de cas démontrent l’efficacité du système isolant Béton Chanvre Tradical®. Et quelles que soient les configurations des projets construits, nous sommes bien en présence de maisons très basse consommation.

Dans tous les cas, le coût du poste chauffage est fortement réduit et assure de substantielles économies aux MO qui ont fait le choix de cette solution biosourcée. Cette isolation est aussi efficace en été qu’en hiver. Elle vous fait bénéficier d’un impact environnemental très favorable.

Un guide avec des résultats tangibles

Les coûts chauffage sont fonctions du projet, du mode de vie des habitants, de la zone géographique et donc climatique. Dans certains cas, c’est aux températures basses qu’il faut apporter une solution. Dans d’autres cas, c’est aux températures élevées qu’il faut répondre. Donc les contextes sont multiples.

Maisons très basse consommation

Et malgré cela, les maisons pour lesquelles nous avons pu recueillir un suivi de consommation réelle et donc de coût chauffage réel démontrent l’apport et la valeur des solutions d’isolation Bétons de Chanvre Tradical®

Pour découvrir ce qui fonctionne à Mimeure, Carbonne, Vidauban, Toulouse, Roche-les-Blamonts et dans le Périgord : Consultez-notre nouveau Guide REX

> Téléchargez le guide
REX maisons très basse consommation

REX maisons très basse consommation

construction chanvre formation MOOC

Construction chanvre et MOOC : se former facile

L’ouverture de ce Mooc Construction Chanvre marque une étape supplémentaire dans la vulgarisation des connaissances liées à ce matériau.

Le béton de chanvre s’utilise depuis plus de vingt ans. Auprès des auto-constructeurs au départ, puis des entreprises. Maintenant le relais est pris par les concepteurs qui peuvent l’employer pour toutes les typologies architecturales, avec des performances thermodynamiques uniques dans l’offre bâtiment.

  • Nous avons rencontré Rémy Chorda un des principaux acteurs de la conception de ce MOOC Construction Chanvre
  • Rémy Chorda (RC) : Maçon et Président de Construction Saine en Lozère et de l’Ecole Nationale du Chanvre
  • Interview 11 2017 : BCB Tradical®

 

BCB : Déjà, qu’est-ce qu’un Mooc ?

Rémy Chorda : C’est tout simplement une formation en ligne. Avec comme ambition de transmettre à tous des connaissances, des éléments d’analyse pour dans notre cas mener à bien un projet de construction ou de rénovation en béton de chanvre.

La formation Mooc construction chanvre est accessible pour tous les publics. Elle est gratuite.

 

BCB : Pourquoi un tel focus sur ce matériau ?

Rémy Chorda : Son utilisation depuis de nombreuses années m’a démontré son très grand potentiel dans l’apport de performances thermiques en rénovation tout en respectant les systèmes constructifs anciens. Avec d’autres artisans nous l’avons utilisé avec succès sur de nombreux chantiers, y compris en construction. Un maçon peut faire des murs, chapes, toitures, enduits isolants pour livrer un ouvrage où à chaque fois les retours clients sont positifs au niveau du confort de vie. Rien de tel pour valoriser notre métier !

 

BCB : Quel est l’apport de l’ADEME dans ce projet MOOC ?

Rémy Chorda : Pour rappel l’ADEME est un acteur essentiel des politiques publiques dans le domaine du développement durable notamment. Cette institution a mis à notre disposition son infrastructure informatique déployant les ressources MOOC en France, et nous a soutenus financièrement. Nous bénéficions ainsi de sa visibilité, de sa crédibilité et de son expertise pour ce type de projet.

 

BCB : Qui a conçu le MOOC ?

Rémy Chorda : L’Ecole Nationale du Chanvre (ENC) pour un total de 2000 h de conception. Car les intervenants de l’ENC sont tous impliqués au quotidien dans l’acte de bâtir sain. C’est une démarche très forte en Lozère que j’ai initié il y a maintenant 6 ans.

 

BCB : D’ailleurs, quelles sont les raisons de votre engagement pour une pratique de votre métier respectueuse du bâti, de l’utilisateur et du professionnel ?

Rémy Chorda : À partir du moment où j’ai compris que je risquais de faire des rénovations non pérennes du fait de l’emploi de matériaux inadaptés, je me suis lancé dans la valorisation de solutions chanvre, paille et lin. Si au départ, le marché était balbutiant, il est maintenant mature pour aborder en construction et en rénovation, les solutions techniques basées sur l’emploi des matériaux biosourcés.

 

BCB : Quels sont les grands thèmes abordés par le MOOC ?

Rémy Chorda : l’ensemble des applications courantes du béton de chanvre : mur, chape, toiture, enduit. Mais on est dans le concret. Notre objectif est d’apporter les réponses aux situations rencontrées sur chantier. Par exemple quand on fait de la projection machine sur un mur : comment peut-on repérer au laser le nu de l’épaisseur à mettre en place ? Sujets connexes, mais au combien essentiel : quelles sont les finitions compatibles :

  • les enduits de chaux, traditionnels ou minces,
  • mais aussi les enduits de terre,
  • et les enduits de chanvre et chaux…

et bien d’autres contenus à découvrir.

BCB : Sous quelles formes ces connaissances sont-elles présentées ?

Rémy Chorda : Nous avons mis en place des vidéos présentant des extraits de formation en présentiel, ainsi que des témoignages d’applicateurs voulant partager leurs expériences, et divers tutoriels.

 

BCB : Combien d’heure de formation sont proposées ?

Rémy Chorda : Le Mooc permet à chacun de suivre son rythme et d’adapter le cours en ligne à sa disponibilité au rythme de 20 mm à ½ h, jusqu’à une heure par semaine. Pour faire le tour du sujet sur 4 semaines. En complément, la mise en place d’un forum permettra les échanges sur les points à préciser, en bénéficiant des connaissances d’un spécialiste aguerri.

 

BCB : Comment se positionne le MOOC Construction Chanvre par rapport aux formations en présentiel de l’Ecole Nationale du Chanvre ?

Rémy Chorda : Le présentiel, c’est passer de la prise de conscience ou d’un premier apprentissage à l’action. Je suis architecte et je conçois un projet pour un client. Je suis artisan/entrepreneur et j’ai signé un chantier…Comment réussir ?
De fait, sur notre site de Mende en Lozère, on est sur des cas de figure réels avec des ateliers pratiques pour :

  • Gérer la jonction plancher/mur
  • Anticiper la fixation de meubles aux murs
  • Calculer les épaisseurs de doublage isolant+finition
  • Réaliser la garde au sol de 20 cm pour l’isolation extérieure

Les détails, petits ou grands, sont nombreux. Et y être confronté « comme on le sera dans la réalité » permet de gagner très vite la maîtrise du sujet.

« En ligne ou sur place en Lozère, nous offrons des outils adaptés aux attentes ! »

 

⇒ Je m’inscris
chanvre et chaux en surélévation

Surélévation et légèreté

Béton Chanvre Tradical® surprend une fois encore avec la première surélévation de la région parisienne dans ce matériau : le choix de la légèreté pour la première œuvre de l’agence Giuliani De Lapparent

Le projet de la surélévation

Cet agrandissement qui crée une maison confortable et aérée, succède à deux agrandissements. À l’origine seule une partie de la parcelle était bâtie, puis la maison fut doublée sur son ensemble et surélevée… une surélévation en très mauvais état (R+1).

Les architectes Giuliani – De Lapparent, ont réparé et doublé cette surélévation « comme une feuille de papier que l’on déplie » pour atteindre un niveau R+3.

La maison se décompose aujourd’hui en 1 logement au niveau R1 et un triplex R+1, R+2+3.

Mur type Béton de Chanvre
  • Mur massique constitué par Béton Chanvre Tradical® avec une finition extérieure en enduit de chaux traditionnel en totale compatibilité puisque dans les 2 cas le liant est la chaux Tradical® PF 70.
  • L’homogénéité de la composition de la paroi est gage d’une cohérence de fonctionnement dynamique en thermique et hygrique pour une véritable efficacité de l’ouvrage
  • Avec une durée de vie typique de 100 ans, selon ACV.
Absence de ponts thermiques
  • Pour la jonction entre parois verticales, le coefficient de transmission linéique Ψ est de 0,12 pour un maxi à 0,28 W/(m.K), soit -57% par rapport aux exigences de la RT 2012.
  • Pour la jonction entre parois verticales et planchers, le coefficient de transmission linéique Ψ est de 0,02 W/(m.K), soit -96% par rapport au maximum autorisé
Zéro émission de carbone
  • Béton Chanvre Tradical® capte 11 t de CO2 pour cette réalisation
Mémo performantiel béton de chanvre
performance béton de chanvre

les PLUS chanvre + chaux

dolor tristique tempus ut vel, felis venenatis, id Donec quis, commodo odio