Béton de chanvre pour un l’ERP centre d’accueil et de loisirs

ERP 2 morin - mur en béton de chanvre Tradical

Béton de chanvre pour un l’ERP centre d’accueil et de loisirs

La Brie se dote d’un ERP qui fait le choix de l’innovation avec le béton de chanvre.

Ce bâtiment symbolise la dynamique en cours à la Ferté Gaucher. La communauté de commune a validé la construction d’un lieu d’accueil à la fois pour la petite enfance et pour les loisirs. Partageant l’espace entre unités de vie, restauration, cuisine, jardin… 3a2u architectes et la Maîtrise d’ouvrage, au-delà du programme qui mutualise différentes activités, ont opté pour des solutions constructives en phase avec le « produire local ». L’entreprise Burin-Penet, elle aussi locale, est responsable du lot béton de chanvre.

  • Burin-Penet 1/3
  • Interview de Sébastien Burin le 11 04 2018 : BCB Tradical®

 

BCB : Vous êtes de jeunes entrepreneurs et vous intégrez la solution béton de chanvre en standard dans votre offre

SB : Ce matériau dispose d’un potentiel unique en combinant performances thermiques et environnementales. Nous maîtrisons sa mise en œuvre aussi bien en rénovation qu’en construction. Ce qui nous a permis de répondre en sous-traitance pour ce chantier. Celui-ci représente bien la prise de conscience actuelle de l’ensemble des acteurs concernant l’importance de la qualité des matériaux pour s’assurer de la durée de vie des ouvrages.

 

BCB : Comment définiriez-vous la solution béton de chanvre ?

SB : Ce matériau répond à notre démarche :

« Il est essentiel d’avoir le minimum de matériaux pour concevoir un mur performant».

On évite ainsi la multiplication des couches de matériaux et donc multiplication des opérations. Notre objectif est de réaliser des ouvrages homogènes. Un mur type c’est une ossature bois enrobée par le béton de chanvre dans l’épaisseur requise. Rien de plus simple. Pour ce chantier la finition extérieure sera un enduit de chaux donc en parfaite cohérence de fonctionnement.

 

BCB : Sur ce bâtiment, il y a d’autres matériaux qui constituent l’enveloppe.

SB : Oui, et là le béton de chanvre démontre sa capacité d’adaptation au projet des architectes qui emploient également des solutions voie sèche.

 

BCB : Vous évoquiez l’aspect finition extérieure, qu’en est-il pour l’intérieur ?

SB : On utilise la solution du coffrage perdu, fixé côté intérieur. Cela permet à la fois de projeter le béton de chanvre sur ce support et d’utiliser ce même support pour recevoir la finition intérieure (peinture minérale).

L’astuce mise en place sur ce chantier a consisté à rapporter une ossature secondaire intermédiaire. Elle présente un double avantage en permettant :

  • Une  conception de l’ossature bois principale selon les modalités de calcul habituelles, avec les tolérances dimensionnelles usuelles.
  • Un ajustement parfait à la pose des panneaux hauteur d’étage, qui constituent le coffrage perdu, sur cette ossature secondaire aux entre-axes et tolérances dimensionnelles mieux adaptés.

En désolidarisant ce support de la structure principale, on gomme la transmission des mouvements des parois (dilatation/contraction de l’ossature bois) au support de finition. On évite ainsi l’apparition de désordre esthétique (microfissure ou fissure).

 

BCB : Comment se déroule la mise en place du béton de chanvre ?

SB : On reste sur une application classique avec ce matériau. La projection machine se fait avec 3 opérateurs :

  • Un pour alimenter en matériau (chaux et chanvre), en eau et régler les débits
  • Un autre pour gérer la lance pour l’application du béton de chanvre proprement dite
  • Et un dernier pour égaliser les supports ou régler les épaisseurs à l’avancement.

Le rendement est de 10 m3 jour en moyenne, uniquement pour la projection en 28 cm sur une hauteur de 4m, sans compter les préparations connexes.

Le bâtiment est programmé pour une ouverture fin 2018.

 

Fiche chantier ERP

  • Maitrise d’ouvrage : Communauté de communes des 2 Morin
  • Maitrise d’œuvre : 3a2u Architectes – Olivier Neyraud architecte – 77100 Meaux
  • Entreprise Gros-œuvre : Canard-Bâtiment  – 77 Coulommiers
  • Superficie bâtiment : 1100m²
  • Béton de Chanvre Tradical® : 120 m² en application mur isolant

 

Pour aller plus loin avec l’entreprise Burin-Penet

 

Pour toutes précisions

  • Entreprise Burin-Penet : 77169 Boissy-Le-Châtel / www.burin-penet.fr
  • Contact Tradical® : Xavier Héron, Conseiller Technique, tél : 06 37 79 13 62
entreprise Burin-Penet spécialiste béton de chanvre

PORTRAIT EXPRESS de l’entreprise Burin-Penet

Sébastien et Maxime Burin représentent la 2ème génération de cette entreprise à s’impliquer dans les solutions Béton de Chanvre. Où comment combiner éthique, bâtiment et carnet de commandes.

  • Burin-Penet 2/3
  • Interview de Sébastien Burin le 11 04 2018 : BCB Tradical®

 

BCB : Vous représentez la 2ème génération Burin-Penet qui fait du Tradical®, et notamment du béton de chanvre.

SB : Et nous sommes la 3ème génération à œuvrer dans le bâtiment, puisque  c’est notre grand-père qui a créé l’activité, transmise à notre mère qui nous a fait franchir le cap vers le biosourcé en comprenant rapidement l’intérêt de maîtriser le béton de chanvre. Toute l’entreprise a été formée à ses applications il y a 7 ans. Depuis moi-même et mon frère Maxime Burin avons repris l’entreprise familiale et développons cette orientation biosourcée.

 

BCB : Pourquoi ce matériau plus particulièrement ?

SB : Le béton de chanvre s’inscrit dans notre démarche globale qui consiste à valoriser le terroir, le territoire, l’architecture locale et les matériaux locaux. Notre quotidien, c’est la restauration des longères de la Brie, les fermes en meulière. Leurs formes sont pour ainsi dire minimalistes, mais ce sont justement cette simplicité et cette cohérence constructive qui leur permettent de traverser le temps. On y réemploie des briques, des tomettes fabriquées en local comme pour les tuiles plates 16 x28 de la Tuilerie Thibault.

 

BCB : Dans quel domaine avez-vous fait vos armes ?

SB : J’ai un BTS Aménagement et Finition ce qui m’a permis d’être conducteur de travaux dans une entreprise qui traitait essentiellement d’isolation. Mon frère lui dispose d’un BTS Bâtiment qui l’a amené à conduire des chantiers de gros-œuvre. Nos formations et expériences mises en commun nous permettent de répondre à de très nombreuses configurations de chantiers.

 

BCB : Valoriser le terroir architectural : entreprise de mise en œuvre

SB : On n’a de cesse de s’informer sur tout ce qui est Culture Bâtiment : nouvelles techniques, technologies, les savoir-faire. Nous faisons une vraie sélection de produits, de sous-traitants qui doivent répondre à notre besoin d’éthique. Notre credo,y compris pour nos clients, c’est :

 

« Avoir conscience de la qualité de ce que l’on achète »

 

Pour aller plus loin avec l’entreprise Burin-Penet

 

Pour toutes précisions

  • Entreprise Burin-Penet : 77169 Boissy-Le-Châtel / www.burin-penet.fr
  • Contact Tradical® : Xavier Héron, Conseiller Technique, tél : 06 37 79 13 62
show-room Burin-Penet spécialiste béton de chanvre

Un show-room pour restituer l’éthique Burin-Penet

L’objectif essentiel est de valoriser la démarche qualitative des solutions proposées par l’entreprise et son engagement pour y parvenir. Sébastien et Maxime dotent ainsi leur entreprise d’un outil pour montrer à l’échelle 1 : matériaux, esthétiques et techniques.

  • Burin-Penet 3/3
  • Interview de Sébastien Burin le 11 04 2018 : BCB Tradical®

 

BCB : Comment valorisez-vous votre démarche qualitative ?

SB : Nous investissons dans la création d’un grand show-room sur la Ferté-Gaucher. Nous avons acquis un ancien garage auto au caractère impersonnel. Nous le restructurons complètement pour y mettre en place toutes les solutions techniques traditionnelles ou innovantes et matériaux que nous apportons sur nos chantiers.

 

BCB : Justement, quels sont les travaux que vous avez réalisés ?

SB : Concernant les parois principales conservées, nous avons pioché les anciens enduits ciments des années 70 pour revenir au support minéral initial en laissant les pierres apparentes. Nous avons refait la charpente qui reçoit des tuiles du pays.  Les façades elles seront enduites à pierres vues. Là, on est dans le périmètre classique de la rénovation

 

BCB : Mais vous allez plus loin en fait pour la partie biosourcée !

SB : On profite en effet des grandes hauteurs du bâtiment pour reconfigurer le lieu en y construisant des modules habitables, suivant la notion de boites dans la boite. Et là nous réalisons des murs de séparation en béton de chanvre. D’autres murs neuf à réaliser en jonction avec les parois donnant sur l’extérieur seront en pierres calcaires blanches. Cela nous permet de décliner une palette de matériaux et de fonctions respectant l’ancienne enveloppe du bâtiment et sa nouvelle configuration interne.

 

BCB : Vous êtes en train de créer la notion de « show-room dynamique » !

SB : Oui, ce site permettra tout simplement à nos futurs clients de tester à l’échelle 1 le confort qu’apportent les technologies naturelles. Une fois fini, quand on franchira la porte d’entrée, on découvrira un lieu totalement réaménagé avec 4 grands appartements configurés autour d’un patio. Ces habitations alterneront mise en location touristique et rôle d’appartements témoins.

 

« Nous avons créé le concept de show-room en tant que lieu de travail/de démonstration/d’habitation »

 

Pour aller plus loin avec l’entreprise Burin-Penet

 

Pour toutes précisions

  • Entreprise Burin-Penet : 77169 Boissy-Le-Châtel / www.burin-penet.fr
  • Contact Tradical® : Xavier Héron, Conseiller Technique, tél : 06 37 79 13 62
article béton de chanvre actu.fr pour ERP 2 morin

Centre d’accueil et de loisirs en béton de chanvre

La communauté de communes des 2 morin (dpt 77) mise sur l’innovation avec le béton de chanvre pour son nouveau centre d’accueil et de loisirs.

Voir l’article de actu.fr

béton de chanvre pour un ERP aux 2 morin

béton de chanvre pour un ERP aux 2 morin

Pour aller plus loin sur cette réalisation

 

Pour toutes précisions

  • Entreprise Burin-Penet : 77169 Boissy-Le-Châtel / www.burin-penet.fr
  • Contact Tradical® : Xavier Héron, Conseiller Technique, tél : 06 37 79 13 62
faux marbre 1875 sur Gallica

Au cœur du trompe-l’œil et du décor

En 1875, E. Berthelon et N. Glaise publient un recueil regroupant les grands classiques du faux marbre, du filage, des profils de moulures, volets et appareillage de briques. Un ensemble de représentations pour la mise en scène de nos lieux de vie.

Parcourir l’album sur Gallica

article préfabrication béton de chanvre ouest france pour Triballat Noyal-sur-Vilaine

ERP et Préfabrication Béton de Chanvre / Noyal

Le biosourcé pour un environnement de travail de haute qualité.

Pour faire suite aux articles publiés en Février sur notre site relativement à la préfabrication béton de chanvre, l’histoire se poursuit avec l’inauguration du bâtiment de Noyal-sur-Vilaine.

inauguration Noyal préfabrication béton de chanvre Tradical

inauguration Noyal préfabrication béton de chanvre Tradical

Nous vous invitons à découvrir cette journée du 13 Avril avec l’ Article de Ouest-France

Pour aller plus loin sur cette réalisation par préfabrication béton de chanvre

 

Pour toute précision sur la préfabrication béton de chanvre

Votre contact : Franck Codet, Conseiller Technique Tradical®, tél 06 40 15 20 76

 

maison ossature bois et béton de chanvre en Saône et Loire

ça bouge dans le 71 !

Le réseau ECOSYN organise une visite du chantier d’Oscar Emmanuel. Il s’agit d’un bâtiment d’architecture contemporaine construit avec des matériaux naturels, dont le béton de chanvre. Un rendez-vous à ne pas manquer : le 23 avril 2018 à Jalogny (71250)

Présentation du chantier

Pour s’inscrire

Votre contact
Jean-Michel Sementery, Conseiller Technique Tradical®, téléphone : 06 87 44 01 27

Manufacture Royal Bonvallet restauration béton de chanvre

Renaissance de la Manufacture Royal Bonvallet

Le béton de chanvre, c’est l’isolant qui préserve notre patrimoine (Gérald Villette).

La Manufacture Royale Bonvallet renaît en ce début du XXIè s. Ses origines remontent à 1756. Ce site était spécialisé dans la confection d’étoffes de haut de gamme. Le bâtiment a été remanié maintes fois à partir de sa partie centrale (1840) avec la création d’extension en 1900 et la création d’une rehausse pour masquer les sheds couvrant les ateliers (1907). À l’abandon, ce lieu est repris en main avec un programme de développement et de redéploiement de métiers d’art de ce domaine très spécifique. Gérald Villette procède à la restauration du lieu en lui faisant bénéficier de tout le potentiel du béton de chanvre, matériau parfaitement compatible avec ceux qui constituent cet ouvrage et parfaitement en phase avec les besoins des matériaux fabriqués en offrant une régulation hygrique et  thermique naturelles.

Interview de Mr Gérald Villette le 08 03 2018 : BCB Tradical®

BCB : Quels sont les critères amenant au choix du béton de chanvre pour la restauration de ce site ?

GV : La manufacture Royale Bonvallet va accueillir un atelier de traitement de textiles pour des rendus haut de gamme au travers de teintures et gaufrages des tissus. Cette activité doit se déployer en un lieu permettant les échanges hygriques. D’autre part, le bâtiment est proche d’une rivière. Donc le cadre environnemental est source d’humidité. Pour gérer au mieux ces 2 aspects, le béton de chanvre s’avérait la solution la plus adaptée.

 

BCB : Sur quelles parties intervenez-vous ?

GV : Nous faisons un doublage isolant sur les murs de 40 cm d’épaisseur, maçonnés en briques pleines. Ce doublage en Béton de Chanvre Tradical® est projeté mécaniquement sur le mur qui a préalablement reçu une ossature secondaire légère pour fiabiliser l’ouvrage.

Nous réalisons également l’isolation de la toiture en béton de chanvre.

 

BCB : Vous intervenez en restauration, quelle est l’ampleur de l’intervention initiale avant les travaux d’isolation ?

GV : Pour les murs, la procédure reste simple : on a procédé au décroutage complet des enduits pour revenir au nu de la brique.

Pour la toiture, l’intervention est plus lourde.

  • La toiture est constituée de verrières filantes sur les pans orientés nord et est recouverte de tuiles pour les rampants orientés sud.
  • Ces rampants sont constitués de de chevrons arqueboutés de section 32×225 mm. L’ensemble repose sur une structure métallique poteau-poutre.
  • Cette structure à l’avantage d’être légère et dépouillée, laissant une grande place à la lumière naturelle. Pour éviter la surchauffe les rampants sud ont été isolés avec Bétons Chanvre Tradical® dosage toiture, en 10 cm d’épaisseur.

Et effectivement, il nous a fallu remplacer un grand nombre de chevrons détériorés au pied au fil du temps du fait de cheneaux très abimés. À titre d’exemple, sur une travée comportant 66 chevrons, il nous a fallu en remplacer 45. C’est ce qui nous a pris le plus de temps

 

BCB : L’isolation est biosourcée, naturelle. Est-ce qu’on peut raisonner rendement de mise en œuvre malgré tout ?

GV : Cela fait partie de mon métier. Justement, on est équipé d’une machine à projeter le béton de chanvre. Et avec ce matériel l’application proprement dite de l’isolation est rapide.

En toiture, on a ainsi projeté en moyenne 125 m² de béton de chanvre en 2 jours avec 3 intervenants : 1 à l’approvisionnement, 1 à la lance et 1 pour gérer l’avancement de l’isolation béton de chanvre. La machine est au sol, placée à mi-longueur de la surface à traiter pour disposer d’une longueur de tuyaux suffisante pour tout le rampant sans avoir à déplacer la machine. C’est aussi avec ce genre de petit détail qu’on améliore le rendement.

Pour l’isolation des murs, 2 intervenants ont suffi. Autant pour le Doublage Isolant chaux chanvre posé jusque sous le niveau des poutres métalliques, à 5.7 m  du sol, que pour l’enduit chanvre hygrothermique qui couvre le reste des murs en parties supérieures (de 3.7 m à 6.50 m).

Globalement, les épaisseurs mises en œuvre sont raisonnables car le bâtiment sans fondation est assis sur un remblai de tout venant constitué de brique, de craie et de pierre. Donc peu de surcharge admissible supplémentaire à l’existant.

 

BCB : Quelles sont les prochaines étapes de la restauration de la Manufacture Royale Bonvallet ?

GV : Les travaux à suivre vont nous amener jusqu’en Septembre/Octobre 2018. Il reste à réaliser un dallage béton, les anciens bureaux et façades d’ateliers seront démontés et restaurés. Les façades seront reprises ultérieurement comme à l’origine, et des volets battants intérieurs seront installés.

 

Fiche technique/Quelques éléments 

  • Maîtrise d’ouvrage : Manufacture Royale Bonvallet
  • Maîtrise d’œuvre : Gérald Villette – 80640 Tieulloy L’Abbaye
  • Entreprise Charpente et Béton de Chanvre : Entreprise Lecat – 80370 Bernaville
  • Superficie bâtiment : 537 m²
  • Béton de Chanvre Tradical® :
    • Tradical® Thermo + Chanvribat®
    • 250 m² doublage isolant chaux + chanvre
    • 450 m² toiture isolante chaux + chanvre
  • Enduit Chanvre Tradical® :
    • Tradical® Bâtir + Chanvribat®
    • 50 m² de mortier isolant chaux + chanvre

Pour toute précision
Votre contact : Xavier Héron, Conseiller Technique Tradical®, tél 06 37 79 13 62

Gérald Villette économiste de la construction

Portrait express de Gérald Villette

BCB : Pourquoi le choix du béton de chanvre ?

Gérald Villette : Dans le domaine de la rénovation, on constate avec le recul que beaucoup de matériaux ne vieillissent pas bien, n’assurent pas les transferts d’humidité et donc se dégradent.

Avec l’apparition des freins vapeur, je me suis demandé comment gérer facilement la jonction aux planchers d‘étage par exemple, ou avec les fermes de charpente traditionnelle et industrielles pour les combles aménagés. D’autre part je recherchai des matériaux qui respirent, c’est un aspect essentiel pour la construction traditionnelle.

 

BCB : Comment vous êtes-vous retrouvé sur la piste du béton de chanvre ?

GV : c’est tout simplement un article sur ce matériau qui m’a guidé. J’ai compris immédiatement qu’on pouvait aller jusqu’à faire un ouvrage continu entre mur et Toiture.

 

BCB : Vous êtes économiste de la construction, vous pilotez des chantiers, vous faites des cahiers des charges, quel est votre regard sur l’aspect budget du béton de chanvre ?

GV : Ce matériau est plus cher, si on regarde l’aspect budget à l’application, et si on se place dans un temps court. Mais qu’en sera-t-il dans 20 à 30 ans. J’ai des doutes sur la durabilité des laines de verre ou autres équivalent. Par contre le béton de chanvre dans 70 ans sera en parfait état.
Si on intègre la durée de vie des matériaux dans le plan de financement entretien des bâtiments, le béton de chanvre est compétitif sur l’aspect coût global.

Interview de Mr Gérald Villette le 08 03 2018 : BCB Tradical®

crédit d’impôt pour le béton de chanvre

Subvention pour rénover en béton de chanvre

C’est un sujet récurrent. Gérald Villette en a une expérience positive puisque 2 de ses chantiers ont pu en bénéficier de crédits d’impôts.

Les conditions sont connues : Pour la paroi opaque, le R exigé est de 3.7 m².K/W. Quand vous rénovez une maison pans de bois, vous pouvez facilement répondre à cette attente.

Ainsi pour la rénovation de Liomer qui est le 1er chantier en Béton de Chanvre Tradical® de G Villette, l’épaisseur du mur isolant en béton de chanvre est de 29 cm avec Tradical® Thermo + Chanvribat®. La mise en place s’est faite selon le process habituel avec :

  • enlèvement des remplissages,
  • mise en place de panneaux hauteur d’étage en intérieur, réglés avec l’écartement nécessaire pour une pose par l’extérieur.

A noter que les pignons recevaient un doublage isolant de 10 à 15 cm et ont été considérés comme travaux induits complétant l’isolation principale. Cette intervention a été intégrée de fait dans le package globale des travaux de rénovation énergétique financé par l’ANAH. La subvention totale, intégrant différentes aides complémentaires s’est élevée à 45 % du montant des travaux.

Interview de Mr Gérald Villette le 08 03 2018 : BCB Tradical®

63c571abd2582d1c08dec97b09312fc5|||||||||||||||||||||||